Le tatouage de Zak Brown incite Cyril Abiteboul à « verrouiller » sa propre date

Voir Zak Brown se faire tatouer Monza après la victoire de Daniel Ricciardo a poussé Cyril Abiteboul à faire de même, explique l’Australien.

Ricciardo avait fait le pari avec son ancien patron chez Renault que lorsqu’il marquerait son premier podium avec l’équipe, il se ferait tatouer pour marquer l’occasion.

Avant son départ pour McLaren, l’Australien a réussi à monter deux fois sur le podium en 2020 – mais le pari n’a pas encore été encaissé.

Le PDG de McLaren, Brown, a honoré un pari sur le podium lorsqu’il a permis à Ricciardo de conduire la voiture de son héros, Dale Earnhardt, avec un tour d’Austin dans son emblématique Chevrolet Monte Carlo de 1984.

Ricciardo était présent au salon de tatouage pour regarder l’action se dérouler et même s’il a admis qu’il ne s’était pas attendu à ce que son employeur actuel se fasse tatouer lorsqu’il s’y rendait, il a été agréablement surpris lorsque cela s’est produit.

Depuis lors, Ricciardo a été en contact avec Abiteboul, et le vainqueur du Grand Prix d’Italie a maintenant proclamé qu’une date provisoire avait été fixée pour que son ancien patron se fasse sa propre encre.

« Je me sens un peu mal parce que je ne savais pas que Zak allait se faire tatouer », a déclaré Ricciardo, cité par GPFans. « Quand nous avons basculé là-haut, je me suis dit ‘pourquoi sommes-nous ici ?’ Il me l’a ensuite dit, et c’était cool.

« Maintenant, Cyril est provisoirement enfermé. Nous l’avons réservé et c’est entre le Qatar et l’Arabie saoudite. [Arabia] et à moins que quelque chose ne change avec les horaires, cela va arriver.

« Nous avons été en contact récemment. Il est très enthousiaste et je pense qu’une fois que Zak l’aura obtenu, il sera encore plus désireux d’y arriver. Ça se passe.

« Je vais lui donner un autre coup de coude, mais il en a vraiment envie. »

Étant donné que les tatouages ​​​​étaient dans son esprit, Ricciardo a évoqué la possibilité d’étendre ce défi même à ses jours Red Bull.

« J’ai besoin de revoir Christian [Horner] et Helmut [Marko] pour voir s’ils sont également intéressés, il suffit de parcourir tout le paddock », a-t-il déclaré en riant.

« Que pensez-vous d’Helmut avec un tatouage facial ? Pensez-vous qu’il pourrait s’en sortir ? »

Brown s’est fait tatouer au profit du Grand Prix Trust, qui apporte son soutien aux membres actuels et anciens du personnel de Formule 1 en cas de besoin.

Après le tour chaud de Toto Wolff avec Martin Brundle au COTA, Brown était le suivant dans la file d’attente pour participer à leur «défi de leader de l’industrie» et surmonter sa peur des aiguilles pour commémorer un jour célèbre de son temps dans le sport automobile.

Share