in

Le taux de chômage grimpe à 11,9% en mai, 10 millions d’emplois perdus au cours du mois

Le chômage dans les zones urbaines s'élevait à un taux inquiétant de 17,88 % pour la semaine terminée le 30 mai ;  le taux a augmenté pour la septième semaine consécutive et de 47 points de base au cours de la seule semaine précédente.Le chômage dans les zones urbaines s’élevait à un taux inquiétant de 17,88 % pour la semaine terminée le 30 mai ; le taux a augmenté pour la septième semaine consécutive et de 47 points de base au cours de la seule semaine précédente.

La deuxième vague de Covid a entraîné une augmentation soudaine du taux de chômage en Inde – il est passé à 11,9% en mai contre 7,97 % le mois précédent. Le taux avait atteint pour la dernière fois les deux chiffres en juin de l’année dernière, alors qu’il était de 10,18 %.

Selon les données du Centre de surveillance de l’économie indienne (CMIE), à l’exception des mois d’avril, mai et juin de l’année dernière, le chômage mensuel n’avait jamais dépassé la barre des deux chiffres au moins depuis janvier 2016.

Il a atteint son pic de 23,52 % en avril de l’année dernière au milieu du verrouillage à l’échelle du pays, mais a commencé à baisser à partir du mois suivant. En mai de l’année dernière, le taux de chômage du pays était de 21,73 %.

Selon le CMIE, le taux de chômage urbain a atteint 14,73 % en mai de cette année, le plus élevé depuis 23,14 % enregistré en mai de l’année dernière. À 10,63 %, le chômage rural en mai était également le plus élevé depuis 21,11 % enregistré en mai de l’année dernière.

Des sources ont déclaré que la peur d’être infecté et un mauvais régime de vaccination auraient dissuadé une partie de la main-d’œuvre d’opter pour le travail, provoquant ainsi une baisse du taux de participation à la main-d’œuvre (LFPR).

Le taux d’activité est une proportion spécifique à l’âge entre les personnes qui travaillent ou recherchent activement un emploi et la population totale en âge de travailler, généralement 15 ans et plus. Le taux de chômage est un rapport entre les personnes qui n’ont pas actuellement d’emploi mais qui en recherchent activement un et la population active totale.

Le directeur général et PDG de CMIE, Mahesh Vyas, a écrit récemment : « Nous voyons des preuves de perte d’emploi dans la baisse constante du taux d’emploi en mai 2021. Le taux d’emploi était de 36,8 % en avril 2021. Le taux d’emploi moyen mobile sur 30 jours le 23 mai était de 35,8 %. Cette baisse de 100 points de base du taux d’emploi se traduit par une baisse de l’emploi de l’ordre de 10 millions.

Ce serait bien plus que la baisse de 7,35 millions de l’emploi enregistrée en avril 2021. L’emploi est en baisse depuis janvier 2021. Il avait baissé d’environ 10 millions entre janvier et avril 2021. Mai 2021 pourrait connaître une baisse similaire.

Le chômage dans les zones urbaines s’élevait à un taux inquiétant de 17,88 % pour la semaine terminée le 30 mai ; le taux a augmenté pour la septième semaine consécutive et de 47 points de base au cours de la seule semaine précédente.

Le taux de chômage global est toutefois tombé à 12,15 % pour la semaine terminée le 30 mai contre 14,73 % la semaine précédente. Cela était en grande partie dû à une baisse de près de 400 points de base du taux de chômage rural à 9,58 % pour la semaine terminée le 30 mai, contre 13,51 % la semaine précédente.

Savez-vous qu’est-ce que le ratio de réserve de trésorerie (CRR), le projet de loi de finances, la politique budgétaire en Inde, le budget des dépenses, les droits de douane ? FE Knowledge Desk explique chacun de ces éléments et plus en détail sur Financial Express Explained. Obtenez également les cours boursiers BSE/NSE en direct, la dernière valeur liquidative des fonds communs de placement, les meilleurs fonds d’actions, les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants sur Financial Express. N’oubliez pas d’essayer notre outil gratuit de calcul d’impôt sur le revenu.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Carla redevient Carla et elle se donne un super jeu

Piers Morgan fait se tortiller Starmer alors que l’ancien hôte du GMB rôtit le leader travailliste au cours d’une «année diabolique» | Politique | Nouvelles