« Le temps perdu par Miguel Ángel López est une garce »

26/06/2021 à 18:51 CEST

.

L’Espagnol Enric Mas (Movistar) a sauvé la première étape mouvementée du Tour en entrant dans le groupe des favoris sur la ligne d’arrivée de la Fosse-aux-Loups, mais a regretté que son coéquipier et chef d’équipe colombien Miguel Angel López perdu 1,50 minute en raison des chutes massives qui ont marqué la première du Tour.

« La perte de Michel Ange. Nous sommes venus avec l’intention de nous battre à la fois pour le général et c’est un revers. Cela ne fait pas beaucoup de minutes, 1’50. Propre Pogacar il venait de subir une défaite similaire l’an dernier et a remporté le Tour. « 

Plus affectée que la perte de López C’est un problème pour l’équipe, mais ce n’est peut-être pas irréparable.

« C’est clair que c’est une nuisance, mais cela ne veut encore rien dire. De l’équipe je pense que rien ne changera; la malchance l’a accompagné aujourd’hui mais un autre jour cela pourrait m’arriver. C’est le Tour et beaucoup de choses peuvent arriver », a-t-il commenté.

Mis à part les chutes et les frayeurs, le cycliste majorquin a eu de bons sentiments et a déclaré qu’il se sentait prêt pour la deuxième journée, qui peut aussi être difficile.

« Personnellement, je me suis senti bien. La première journée, qui est toujours difficile pour nous tous, s’est bien passée pour moi. A voir demain, un autre test important au classement général. Nous essaierons de faire comme aujourd’hui. Il sera une journée similaire, quoique différente, c’est le dernier kilomètre de Mûr-de-Bretagne où c’est le plus dur.

Le coureur d’Arta, 26 ans, s’est senti bien protégé par l’équipe lors d’une journée présumée compliquée par les nerfs de la première journée.

« Le premier jour du Tour a toujours des chutes, beaucoup de tension. J’ai toujours été en très bonne position avec l’aide de Iván Cortina, Imanol Erviti Oui Jorge Arcas, Toute l’équipe. Je pense que lors de la première chute, j’étais l’un des derniers à ne pas tomber et ils venaient déjà derrière Michel Ange Oui Marc Soler, que oui ils sont tombés ».

« C’est une garce, c’est de la malchance et j’espère que les deux Marc, qui je pense est ennuyé par le poignet, comme Michel Ange ils récupèrent, récupèrent le temps. Le Tour continue, il reste 20 jours et ce sera très dur », a-t-il conclu.

Share