Le valencianisme, sur le chemin de la guerre contre Peter Lim

04/05/2021 à 20:50 CEST

Adrià Corominas

A Valence, ils n’en peuvent plus. Le licenciement de Javi grace en tant qu’entraîneur du club “ ché ” après la défaite contre Barcelone n’a été qu’un autre chapitre de ce qu’ils considèrent comme une gestion inacceptable d’un club de l’entité Valencia CF, qui n’est qu’à 6 points de la relégation et n’a réalisé que 3 des derniers 18 points en jeu.

Manifestation le 8 mai

Avec les esprits tirés par la situation qu’ils vivent, le valencianisme s’organise pour sortir en masse samedi prochain, 8 mai, pour manifester contre la direction de Peter lim à la tête du club et ainsi défendre «le sentiment commun»; de ses disciples.

L’insouciance du leader face à la situation sportive de l’équipe et la désaffection de l’employeur de Singapour, avec leur relation nulle avec les fans, ils ont généré un climat d’union entre les différents groupes de fans qui n’avait pas été vu depuis longtemps. Et c’est que selon les organisateurs, les attentes sont qu’ils appliquent dans cette concentration plus de deux mille personnes.

Un rendez-vous avec l’histoire

Comme si c’était une finale. C’est ainsi que les promoteurs d’un “manifestation pour la liberté du Valencia CF& rdquor; qu’il doit servir pour que «le monde sache que nous en avons assez. Nous avons rendez-vous avec l’histoire & rdquor ;. En mars, de même, le modèle allemand du «50 + 1»; par lequel la Bundesliga offre aux membres du club une majorité simple des droits de vote.

Et tout cela sans négliger la pandémie et le contexte actuel, puisque dès l’organisation de la marche il est rappelé que les personnes présentes doivent assurer “le respect de toutes les mesures sanitaires& rdquor; et l’utilisation de “masques”.