L’entraîneur du Pérou suspendu après la plainte de deux joueuses

25/09/2021 à 6h06 CEST

. / Lima

La Fédération péruvienne de football (FPF) démis de ses fonctions l’entraîneur de l’équipe féminine, la brésilienne Doriva Bueno, tandis que sa commission d’intégrité et d’éthique enquête sur une plainte présenté par les joueuses Adriana Lúcar et Myriam Tristán. Bien que le motif de la plainte n’ait pas été divulgué, les événements se sont produits lors de la dernière concentration de l’équipe féminine, où Lúcar et Tristán ont tous deux quitté la concentration avant de se rendre à Quito pour disputer deux matches amicaux contre l’Équateur.

Interrogé sur l’absence de ces deux joueurs avant de quitter Lima pour l’Equateur, le sélectionneur brésilien l’a attribuée au désaccord des joueurs avec les numéros attribués et les tailles de maillots, ce qui a été démenti par les personnes concernées. « Notre décision n’est pas due à une nuisance due au numéro du maillot ou à sa taille. Nous sommes des athlètes qui pratiquons le football professionnellement et nous n’envisagerions jamais d’adopter une telle position sous un argument de ce type », ont-ils déclaré. . dans une déclaration commune Lúcar et Tristán. « Est liée à problèmes internes que, pour le bien de la sélection, nous n’allons pas diffuser en ce moment. Nous respectons l’équipe nationale, nos coéquipières et le football féminin en général », ont-elles ajouté.

De même, Lucar a assuré qu’il était chargé d’avertir le chef d’équipe qu’il allait abandonner la concentration de l’équipe nationale « et il connaît les vraies raisons ». Pour le moment, l’équipe féminine sera dirigée par Karen Palacios, entraîneure adjointe des équipes féminines péruviennes.

Share