« L’équipe arrive préparée pour une finale exigeante et courte »

12/06/2021 à 16h33 CEST

Sport.es

Pablo Laso, entraîneur du Real Madrid, assuré que son équipe arrive « préparée pour une finale exigeante et courte » comme celui qui débutera ce dimanche au WiZink Center contre Barcelone, ​​le meilleur des trois matchs cette saison.

« C’est une saison spéciale pour beaucoup de choses. L’équipe a concouru au plus haut niveau quelles que soient les circonstances que nous avons subies. au cours de la saison », a déclaré le sélectionneur blanc.

« Cette éliminatoire est très exigeante sur le plan physique et motivationnel en raison du calendrier, mais je vois bien l’équipe : il continue de concourir tous les jours « , a déclaré l’entraîneur de Vitoria, pour qui remporter le championnat  » serait un grand point culminant de la saison « .

Le Barça, une grande équipe

Laso, comme à d’autres occasions, a indiqué qu’il avait « toujours » l’air favori, mais qu’il ne se croyait pas supérieur et qu’il avait beaucoup de respect pour ses rivaux. « Barcelone a une grande équipe et a fait une magnifique saison. Je ne me considère pas comme une victime ou un favori, mais si je dois choisir l’un des deux, je préfère un favori », a-t-il déclaré.

L’entraîneur madrilène a insisté pour que « Il faut accepter et reconnaître » que Barcelone est « une grande équipe et une équipe très complète », alors ils ont indiqué qu’ils devront « suivre le rythme du jeu, dominer le rebond et faire un excellent travail défensivement « , ainsi que qu’ils doivent « très bien jouer pour battre une équipe comme Barcelone ».

Laso a fait l’éloge de Pau Gasol : « Il a été l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du basket espagnol. C’est un joueur différentiel et il est très bien entré à Barcelone. C’est un joueur déséquilibrant et j’ai beaucoup de respect pour lui en tant que joueur. C’est important à Barcelone, comme cela l’a été dans toutes les équipes dans lesquelles il a été ».

Juste des forces

Pour l’entraîneur du Real Madrid, les deux équipes arrivent « assez fortes ». Il ne croit pas qu’avoir eu un jour de congé de plus soit décisif, bien que si vous demandez à Barcelone, ils auraient également aimé avoir un jour de repos de plus « .

Quant à l’état physique de son personnel diminué, a expliqué que l’Argentin Nicolás « Laprovittola ne s’est pas entraîné avec l’équipe et Abalde a récemment été démobilisé. Felipe Reyes est toujours absent et Nico en principe ne le sera pas. Les blessures de Nico et Lulle ont été musclées. Malgré tout, je n’exclus pas Nico pour la finale. »

En tout cas, il a fait l’éloge de ses bases, qui ont selon lui « été magnifique » cette campagne. « Alocén, dans sa première saison, joue à un niveau élevé, exceptionnel. Llull souffre de nombreuses blessures et l’exemple contre Valence est clair : il est capable de se montrer et de tout donner pour l’équipe. ETLe rôle de Nico a été magnifique aussi. Les trois, chacun dans leur style, ont joué à un niveau magnifique », a-t-il expliqué.

Mais il n’y était pas au niveau de Sergio Llull, clé du troisième match contre Valence. « Il y a des capitaines qui ne sont pas des capitaines. Des capitaines qui soulèvent des trophées et des capitaines silencieux. Tout le monde regarde Lulle pour ce qu’il transmet. Il fait ça tous les jours et fait ce travail que l’entraîneur n’arrive parfois pas à faire », a-t-il souligné.

Share