L’équipe de Man United est la deuxième la plus chère du monde – Man United News And Transfer News

L’équipe de Manchester United est la deuxième la plus chère du monde, selon un nouveau rapport.

Malgré les accusations persistantes selon lesquelles les actionnaires majoritaires du club, la famille Glazer, n’investissent pas suffisamment dans le club, il est apparu que seul Manchester City a dépensé plus que les Red Devils pour constituer leur groupe senior.

Le rapport, publié par le CIES Football Laboratory, note que les deux clubs de Manchester ont dépensé plus d’un milliard d’euros pour leurs effectifs actuels si les add-ons sont inclus.

City arrive en tête avec 1 080 millions d’euros (1 017 millions d’euros sans add-ons), United avec 1 023 millions d’euros (866 millions d’euros sans add-ons).

Le Paris Saint Germain, le Real Madrid et Chelsea sont troisième, quatrième et cinquième, avec respectivement 939 M€, 787 M€ et 780 M€.

Le Frugal Bayern Munich est en baisse à la 13e place avec 421 millions d’euros, derrière même Everton.

Les clubs de Premier League occupent six des dix premières valeurs.

Il semble surprenant que United soit si loin devant Chelsea après l’investissement des Blues dans Timo Werner, Kai Havertz et Romelu Lukaku au cours des deux dernières saisons.

Cependant, les Londoniens rattrapent leur retard après une période d’interdiction de transfert au cours de laquelle United a dépensé 87 millions d’euros pour Harry Maguire, après avoir déjà déboursé un record britannique de 105 millions d’euros pour Paul Pogba.

Un problème que les chiffres ne prennent pas en compte est la durée pendant laquelle les escouades ont été constituées. Certains actifs de United, tels que 60 millions d’euros Anthony Martial, 44,7 millions d’euros Nemanja Matic, 38 millions d’euros Eric Bailly et 35 millions d’euros Victor Lindelof datent de quatre, cinq ou six ans.

D’autres montants notables ont été investis dans Aaron Wan-Bissaka (55 M€), Fred (59 M€), Raphael Varane (40 M£), Jadon Sancho (85 M€), Bruno Fernandes (63 M€) et Donny van de Beek (39 M€ ).

Les chiffres ne prennent pas non plus en compte les ventes des joueurs et les flux nets entre les transferts entrants et sortants.

Share