Les ‘3 Nacions’ retrouvent les Pyrénées

La 41e édition du ‘Marxa 3 Nacions by AQUAdrink’ a face à la pandémie et il s’est tenu ce samedi avec 1 500 participants d’Espagne, d’Andorre et de France.

Plus d’informations (Auto)

Titre de l’actualité (Auto)

À 7h30, le 41e Marxa 3 Nacions by AQUAdrink a donné le coup d’envoi du centre sportif de Puigcerdà et avec 140 kilomètres d’avance, où ont été gravis les trois cols mythiques : Port de Envalira, Coll de Puymorens et La Tour de Carol.

La marche a commencé de Puigcerdà vers Alp, Bellver de Cerdanya, Martinet et vers La Seu d’Urgell en 50 kilomètres de marche plate où les premiers groupes de cyclistes se sont dispersés.

En partant d’Andorre, et où ils ont affronté la longue ascension jusqu’à El Puerto de Envalira, ils ont commencé à voir les premiers visages de la souffrance, mais en même temps de la satisfaction de pouvoir faire partie du mythe de la Marxa 3 Nacions en AQUADRINK, avec pour seul objectif de terminer la marche et de marquer un nouveau défi.

La première station de ravitaillement de la journée a été trouvée en Andorre au dénivelé de 1 029 mètres. La prochaine section qui s’est distinguée pour être à l’équateur de la marche, a été la montée à Canillo pour atteindre le point culminant de la route, dans la montée mythique et épique vers le port d’Envalira, étant le plus haut col asphalté de L’Europe .

À ce stade se trouvait la section Bryton de six kilomètres chronométrés, où parmi les 100 meilleurs GPS Rider 750 les plus rapides ont été tirés au sort. Les gagnants étaient Josué Cla Marza et M. Jesús Martínez Maudo. Les derniers kilomètres avant d’atteindre le troisième poste de secours ont été difficiles pour la plupart des cyclistes car les forces ont commencé à défaillir, mais il restait encore 50 kilomètres pour atteindre la ligne d’arrivée et faire partie du mythe.

La descente du port d’Envalira vers le Coll de Puymorens où les vues ont été les protagonistes de la journée, a été réconfortante pour continuer avec un bon rythme et couronner la Tour de Carol, l’une des sections mythiques du territoire français, qui desservent les derniers kilomètres jusqu’à la ligne d’arrivée, à Puigcerdà.

La journée a été un succès de participation, atteignant jusqu’à 1 500 participants de six nationalités différentes (Allemagne, Andorre, Espagne, France, Italie et Suisse), avec une participation de six pour cent de femmes.

Le meilleur temps dans la catégorie hommes a été pour Raúl Castello Garcia (03:53:06) et dans la catégorie féminine, il a été par Nora Silva (04:33:35).

Un des le plus rapide de la journée a été Aleix Espargaró entrant en deuxième position avec un temps de 03:53:09.

Share