in

Les arguments de la Turquie pour le championnat d’Europe

11/06/2021 à 17h46 CEST

Alberto Teruel

Il y a de l’optimisme dans les rues de Turquie. Après son absence de la Coupe du monde 2018, l’équipe ottomane pourrait devenir l’une des principales révélations du Championnat d’Europe, qui débute ce vendredi avec la confrontation entre la Turquie et l’Italie. Ce changement de dynamique s’explique par deux facteurs : la présence sur le banc un entraîneur qui a atteint un statut légendaire et la consolidation d’une génération talentueuse de footballeurs, qui allie solidité défensive et grands arguments offensifs.

& Scedil; enol Güne & scedil;

Malgré des noms passionnants dans l’appel, Le principal atout de la Turquie est sur le banc. L’arrivée de Güne & scedil ;, qui a guidé l’équipe nationale à la troisième place de la Coupe du monde 2002, a augmenté l’optimisme quant au rôle que ses élèves peuvent jouer dans le tournoi continental maximum.

Au cours des derniers mois, La Turquie a obtenu d’excellents résultats dans tous ses engagements internationaux, notamment dans la phase de qualification de la Coupe du monde 2022, où ils dirigent un groupe composé de grandes équipes comme les Pays-Bas et la Norvège.

Burak yilmaz

La grande sensation de Ligue 1 s’apprête à briller au Championnat d’Europe. A 35 ans, Yilmaz semble vivre une seconde jeunesse, comme en témoignent ses chiffres dans le championnat national. L’attaquant turc inscrit 16 buts et 5 passes décisives qui ont permis à Lille d’être sacré champion de France.

Yilmaz a su transférer cet excellent niveau à l’équipe nationale, où il a été inscrit comme l’une des étoiles. Son tour du chapeau lors de la victoire de la Turquie sur les Pays-Bas lors de la phase de qualification de la Coupe du monde 2022 (4-2) a été particulièrement mémorable.

Hakan Çalhano & gbreve; lu

Le talent à son meilleur. Le retour de l’AC Milan en Ligue des champions est largement passé par les bottes du milieu de terrain turc, qui a inscrit 4 buts et 10 passes décisives en Serie A. Çalhano & gbreve;lu, qui peut jouer à la fois au centre et sur l’aile, se distingue par sa frappe sensationnelle, qui a fait de lui l’un des meilleurs lanceurs de failles du Vieux Continent.

Ça & gbreve;lar Söyüncü

La confiance en soi d’un jeune homme alliée au courage d’un vétéran. A 25 ans, Söyüncü s’est imposé comme titulaire dans le dos de Leicester City, actuel champion de FA Cup. Avec l’anticipation et la sortie du ballon comme principales vertus, le défenseur central turc est devenu un objet de convoitise pour les grands clubs européens.

Ozan kabak

La grande inconnue de l’ensemble ottoman. Arrivé à Liverpool à 21 ans, Kabak ne s’est pas encore imposé dans l’élite du footballMais il devrait continuer à montrer les bonnes manières qu’il a offertes à Schalke. En principe, ce sera le partenaire de danse de Söyüncü à l’arrière de la Turquie.

Anthony Rizzo annonce la décision de ne pas prendre le vaccin COVID ⋆ 10z viral

Ce n’est pas grave, juste Florence Pugh le tue avec des cascades du tournage de Black Widow