Les Blazers choisissent Chauncey Billups comme entraîneur

Portland Trail Blazers a déjà un nouvel entraîneur-chef : en l’absence de confirmation officielle, Chauncey Billups sera sélectionné. Jusqu’à présent, l’entraîneur travaillait comme assistant dans les Los Angeles Clippers, dans ce qui a été sa première expérience sur les bancs. Un an après ses débuts dans le groupe, il passera au premier plan d’une franchise qui doit faire un pas en avant et peut-être au milieu d’un point de basculement. Damian Lillard, star absolue de l’équipe, a laissé plus que jamais des doutes sur sa continuité, car ils avaient été inexistants. One Club Man a toujours exprimé son intention d’atteindre la gloire avec l’organisation qui l’a choisi lors du repêchage 2012, mais, Après le renversement du premier tour des séries éliminatoires de cette année, son discours a pris une tournure jusqu’alors inconnue. « Être à la traîne au premier tour et que notre saison se termine à domicile, c’est décevant. On verra ce qui se passera, je n’ai pas réfléchi plus loin », est-il venu prononcer. Le fait d’avoir signé un match nul d’anthologie sans prix, avec un record de triplés dans une phase finale (12), a épuisé sa patience. Avec la nouvelle recrue, les Blazers tentent de réorienter la situation.

Billups était le candidat préféré de Lillard et Billups sera finalement celui qui le dirigera la saison prochaine. L’accord, comme l’a révélé Adrian Wojnarowski, est intervenu ce matin même, alors que les conversations entre Neil Olshey, directeur général de la franchise, et Andy Miller, représentant du coach, se sont entendues. Il existe une relation étroite entre Damian et Chauncey, mais aussi entre Olshey et le nouvel entraîneur. Selon Wojnarowski lui-même, sans aller plus loin, le joueur de la franchise et l’entraîneur ont été en contact permanent pendant le processus de sélection. L’amitié entre le manager et Billups, quant à elle, remonte à la saison 2011-12. À cette époque, Olshey, en tant que directeur général des Clippers, a fermé l’incorporation de Billups en tant que joueur, qu’il considère comme l’un des plus grands dirigeants à avoir marché sur la NBA.

En tant que joueur, Chauncey Billups possède une longue histoire dans la meilleure ligue du monde. Il a trouvé sa fin en 2014, avec le maillot des Detroit Pistons, et a eu 5 apparitions All-Star, 3 All-NBA, 2 All-Defensive, et un ring, précisément, avec les Pistons. Dans ces finales, contre les Lakers de Los Angeles (1-4), il a également remporté le titre de MVP. Maintenant, à l’âge de 44 ans, il commence son stage comme entraîneur-chef. Dans la danse actuelle des entraîneurs dans laquelle se trouve la compétition nord-américaine, cela a sonné pour les Celtics, la franchise qui l’a sélectionné en 1997 comme troisième du repêchage, mais, finalement, Ime Udoka a débarqué à Boston, avec une grande réputation en tant qu’assistant et la bénédiction de Brad Stevens. Jason Kidd, un autre nom qui avait fait son chemin à Portland, a aussi trouvé son destin : Dallas Mavericks. « J’aime J. Kidd et Chauncey », avait fini par avouer Lillard, avec un certain penchant pour le premier.

L’assistant des Brooklyn Nets Mike D’Antoni et l’assistante des San Antonio Spurs Becky Hammon ont été les autres noms que les Blazers ont eu sur la table jusqu’à la fin. Billups, celui finalement choisi, arrive pour remplacer Terry Stotts, qui faisait ses adieux à la franchise un jour seulement après sa défaite face aux Denver Nuggets. Après huit ans et demi dans l’organisation, il a dit au revoir avec trois éliminations au premier tour des séries éliminatoires en quatrième année, les finales de l’Ouest 2019 comme point culminant et avec le deuxième plus mauvais pourcentage de Portland en finale (23-44, 34,3%), seulement derrière Mike Fratello (32,3%). Avec Billups, Lillard tentera son changement de script tant attendu.

Share