« Les Brésiliens sont super excités »

Lucas « Mineiro » Martins n’est pas seulement l’un des artistes martiaux mixtes brésiliens les plus réussis, mais il est également l’un des membres les plus distingués du cercle restreint, ayant sous sa tutelle certaines des célébrités les plus convoitées du pays d’Amérique du Sud.

L’une de ces personnalités, la superstar brésilienne du feuilleton Caio Castro, a suivi Lucas en Biélorussie, pour faire partie de son entourage lors de l’événement principal alors annulé contre Marcel Grabinski.

Malgré les événements malheureux entourant le combat de Mineiro, BRAVE CF a laissé une énorme impression sur Castro, comme il l’a lui-même affirmé.

« Ce n’est pas que j’aie été surpris par l’ampleur de l’événement, je le savais. Mais peu importe, quand je suis venu et l’ai vécu, je l’ai vu moi-même, c’était fou. Je me sens en faire partie. Je suis ici avec Lucas, nous le vivons, jour après jour, nous avons tous ces sentiments forts qui tournent en rond, ça coule vraiment dans votre sang », a déclaré Castro dans une interview en coulisses au Falcon Center de Minsk.

« Je peux parler pour moi-même, même dans ma carrière d’acteur, nous étions et sommes toujours à la recherche d’opportunités », a poursuivi Castro.

«Et pour les combattants, organiser de grands événements comme celui-ci, avec de grands combattants dans la liste, donne aux athlètes brésiliens l’opportunité de montrer leur talent, une aspiration à l’endroit où ils veulent être. Je peux vous dire, du moins du point de vue du Brésil, que les Brésiliens sont super excités », a-t-il ajouté.

Le BRAVE CF 51 a eu lieu le 4 juin à Minsk, en Biélorussie. Après l’annulation de dernière minute de Lucas Martins contre Marcel Grabinski, après que l’équipe médicale a opposé son veto à la participation du combattant allemand, la soirée a été menée par le héros local Denis Maher contre l’invaincu Rinat Sagyntay au deuxième tour.

Share