Les Britanniques réagissent aux nouvelles demandes de résidence difficiles pour les expatriés «Je laisserais arnaquer l’Espagne» | Monde | Nouvelles

Espagne : un expert explique les « répercussions » pour les expatriés britanniques

Diego Echavarria, partenaire de Fairway Lawyers sur la Costa del Sol, a expliqué à Express.co.uk les nombreux défis auxquels ses clients britanniques sont confrontés lorsqu’ils demandent la résidence espagnole. Certains Britanniques qualifient l’attitude de l’Espagne post-Brexit de preuve qu’ils recherchent « l’argent des Britanniques ».

Des statistiques récentes montrent que 2 400 demandes de résidence britanniques ont été rejetées cette année.

La principale raison, a déclaré Diego, est qu’ils les remettent après la date limite de décembre 2020, ce qui ne leur laisse désormais d’autre voie que de le faire par l’Angleterre, au consulat espagnol, au lieu d’en Espagne directement.

L’avocat a déclaré: « Le consulat espagnol en Angleterre est très dur maintenant, ils refusent beaucoup de demandes pour des raisons stupides. Ils sont très stricts. »

Certaines personnes considèrent la réponse de l’Espagne aux demandes tardives comme un geste arrogant.

Le lecteur Sami a déclaré: « Si je vivais en Espagne, je partirais, je ne demanderais pas la résidence. Le Portugal est une bien meilleure alternative.

LIRE LA SUITE: L’éruption du volcan La Palma ne montre aucun signe d’arrêt – de nouvelles photos satellite effrayantes

Certains Britanniques sont en colère contre le résultat de leurs demandes de résidence en Espagne (Image: .)

À la recherche d’une nouvelle maison, ou simplement envie d’un look? Ajoutez votre code postal ci-dessous ou visitez InYourArea

« En fait, ils aiment les Britanniques et le mode de vie serait similaire sans les arnaques. L’Espagne n’aime les Britanniques que pour leur argent qui soutient l’économie espagnole.

« Laissez-les couler. Leur arrogance sera leur perte. »

Maureen E a également suggéré le Portugal comme un meilleur choix de résidence : « L’Espagne est un dépotoir de buveurs. Ils veulent juste l' »argent des Britanniques »…

« Pourquoi quelqu’un voudrait vivre là-bas, ça me dépasse.

« Le Portugal est bien mieux, les gens sont adorables, la nourriture est meilleure et les logements sont plus agréables et plus propres. »

Cranza, qualifiant l’approche de l’Espagne de stupide, a déclaré: « Ils supplieront les Britanniques de venir dépenser très bientôt. »

Les Britanniques profitent de la vie sur la Costa del Sol

Les expatriés post-Brexit ont eu du mal: certains Britanniques ne pourront plus profiter de la vie sur la Costa del Sol (Image: .)

Mais tous ne sympathisent pas avec ceux qui se plaignent du rejet de leur candidature.

Un utilisateur, Ohwell-2020, a demandé : « Sommes-nous censés avoir de la sympathie pour ceux qui ont manqué la date limite ?

« Je crois me souvenir qu’on leur a tous donné suffisamment de temps pour cela. »

Dans le même ordre d’idées, Seawolf157 a ajouté : « Désolé, mais si les expatriés sont trop paresseux pour organiser leurs permis lorsque l’Espagne leur donne suffisamment de temps, ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes. Je ne ressens aucune sympathie pour eux. »

Un autre utilisateur, CooleRaine, a convenu : « Rien de mal avec les règles que l’Espagne impose.

« Le Royaume-Uni a des règles encore plus strictes… Les citoyens britanniques de l’UE devraient être traités de la même manière que les citoyens de l’UE au Royaume-Uni. »

A NE PAS MANQUER :
La guerre éclate alors que Boris fait face à une nouvelle dispute avec les juges [LIVE]
Heseltine met en garde contre une hausse « méchante » des taux d’intérêt sur fond de craintes inflationnistes [WARNING]
Shamima Begum a émis un nouvel avertissement sur le retour au Royaume-Uni [REVEALED

La Palma: Volcano erupts and lava flows on Spanish island

Some even argued that arrogance is a British rather than Spanish trait.

AntiGammon said the rejection « serves them right » for not following the rules, adding: « The arrogance and superiority of the Brits is astounding.

« Anyone who wanted to remain in Spain easily could. »

Rawson, who lived and worked in Spain for some time, claimed: « I learnt to speak reasonable Spanish and integrated as best as I could.

« I avoided the British community if I could.

« Few bothered to learn the language or mix with the locals. »

And DeeA, who has been there for nearly twelve years, shared a very positive expat experience, he said: « No problems as long as you obey the rules, and not try to get away with being the proverbial Brit abroad.

« If people want to live in Spain, embrace the life and the people – not just the climate.

« We’ve obeyed the rules, hold official Spanish residency, have Spanish driving licences, are in the Spanish health service, which is excellent.

Advising people to « keep your eye on deadlines », he said Spain always gives « plenty of time » for citizens to « adhere to such changes ».

Share