Les Cahoots du groupe s’apprêtent à célébrer leurs 50 ans avec des éditions de luxe

Le 10 décembre, Capitol/UMe célébrera le 50e anniversaire de La bande quatrième album classique, Cahoots, avec un assemblage de packages nouvellement remixés, remasterisés et étendus de l’édition 50e anniversaire, y compris un coffret vinyle multi-format Super Deluxe 2CD/Blu-ray/1LP/7 pouces ainsi que numérique, 2CD, 180- gramme de vinyle noir masterisé à demi-vitesse et emballages de vinyle noir en édition limitée de 180 grammes.

Toutes les sorties de l’édition anniversaire ont été supervisées par le compositeur principal Robbie Robertson et arborent un nouveau mix stéréo de Bob Clearmountain à partir des masters multipistes originaux. Le coffret, le CD et les configurations numériques contiennent une multitude d’enregistrements inédits, dont Live at the Olympia Theatre, Paris, mai 1971, un concert partiel enthousiasmant composé de 11 morceaux tirés des affres initiales d’une tournée européenne qui a trouvé The Band perché. au sommet de leur jeu en direct ; et les premières versions et versions alternatives de « Endless Highway » et « When I Paint My Masterpiece » ainsi que six autres premières prises, extraits, instrumentaux et mixages dépouillés.

En exclusivité pour ce coffret, Clearmountain a également créé de nouveaux mixages Dolby Atmos et surround 5.1 des deux Cahoots et quatre pistes bonus, présentés en haute résolution sur Blu-ray, aux côtés du nouveau mix stéréo. Chaque nouveau mix audio a été masterisé par Adam Ayan chez Gateway Mastering.

Le coffret à toit relevable comprend également une reproduction exclusive du pressage japonais du single vinyle 7 pouces de The Band de 1971 pour « Life Is A Carnival » n/b « The Moon Struck One » dans leurs nouveaux mixes stéréo; un livret de 20 pages avec de nouvelles notes de Robbie Robertson et de nombreuses notes d’initiés de Rob Bowman ; trois lithographies photographiques classiques, une par Barry Feinstein, Richard Avedon (son tristement célèbre portrait de groupe les yeux fermés de la couverture arrière) et le célèbre artiste/illustrateur new-yorkais Gilbert Stone (qui a peint le toujours magnifique portrait allongé de The Band sur le couverture de l’album); ainsi qu’une multitude de matériel supplémentaire et d’autres données historiques provenant des sessions d’enregistrements originaux. L’édition limitée en vinyle noir de 180 grammes qui comporte une jaquette à embout contient également une lithographie photo de Barrie Wentzell qui est unique à l’emballage.

Lorsque The Band s’est rendu dans les studios inachevés de Bearsville Sounds à Bearsville, New York au début de 1971 pour enregistrer Cahoots, leur quatrième album studio en autant d’années, ils étaient toujours en train de profiter du succès et des éloges de leurs trois premiers disques historiques.

Le premier album phare du groupe, juillet 1968 Musique de Big Pink, s’est inspiré du melting-pot de musique roots américaine de country, blues, R&B, gospel, soul, rockabilly, la tradition du saxophone ténor klaxonné, hymnes, chant funèbre, musique de fanfare, folk et bon vieux rock ‘n’ roll à fomenter un nouveau style intemporel qui a changé à jamais le cours de la musique populaire.

Lorsqu’ils ont sorti leur deuxième album éponyme, The Band, l’année suivante en septembre 1969 – ou « The Brown Album », comme on l’appellerait affectueusement – on n’en savait pas beaucoup plus sur le groupe reclus. Malgré cela, Stage Fright d’août 1970, enregistré pendant 12 jours sur la scène du Woodstock Playhouse dans le nord de l’État de New York, a cimenté la promesse tenue de ces premiers albums consécutifs qui ont consolidé The Band comme l’un des groupes les plus excitants et révolutionnaires. de la fin des années 1960, qui ont pu porter leur excellence avouée directement dans les années 1970 sans interruption.

En effet, The Band, composé de quatre Canadiens et d’un Américain, était encore volontairement entouré de mystère au tournant de la décennie, permettant aux auditeurs et à la presse musicale de laisser libre cours à leur imagination pour savoir qui étaient ces hommes et quelle était cette musique. cela ne ressemblait à rien d’autre qui se passait alors que les années 60 psychédéliques se terminaient officiellement.

Habillés comme des prédicateurs de feu et de soufre du XIXe siècle et chantant des chansons rustiques aux tons sépia sur l’Amérique et le sud profond, The Band – Garth Hudson (claviers, accordéon, cors), Levon Helm (batterie, voix, mandoline, guitare), Le Le groupe a pu forger un tel impact indélébile sur la scène musicale dans son ensemble, jusqu’ici inégalé par aucun groupe qui les a précédés, ou depuis.

Précommandez l’édition 50e anniversaire de Cahoots, qui sortira le 10 décembre.

Cahoots – L’édition 50e anniversaire comprend les morceaux suivants :

CD1 :
« La vie est un carnaval »
« Quand je peins mon chef-d’œuvre »
« Le dernier des forgerons »
« Où allons-nous à partir d’ici? »
« 4% Pantomime »
« Tir dans le quartier chinois »
« La lune frappée »
« Pensez à voix haute »
« Signal de fumée »
« Volcan »
« L’hymne de la rivière »
Pistes bonus :
« Autoroute sans fin » (Première prise en studio, Mix 2021)
« Quand je peins mon chef-d’œuvre » (prise alternative, mix 2021)
« 4% Pantomime » (Prise 1 & 2)
« Ne le faites pas » (Outtake – Version Studio, Mix 2021)
« Bessie Smith » (Sortie)

CD2 :
Live au Théâtre de l’Olympia, Paris, mai 1971 (Bootleg, Concert partiel)*
« Le spectacle de médecine WS Walcott »
« On peut parler »
 » T’aimer est plus doux que jamais « 
« La nuit où ils ont conduit Old Dixie Down »
« À travers le grand fossé »
« Le serviteur infidèle »
« Ne le fais pas »
« La méthode génétique »
« Fièvre thoracique »
« Rag Maman Rag »
« Slippin’ and Slidin’ »
Pistes bonus
« La vie est un carnaval » (instrumental)
« Volcan » (Instrumental)
« Thinkin’ Out Loud » (Mélange dépouillé)

Blu Ray:
Dolby Atmos, DTS-HD Master Audio 5.1 et stéréo
Audio haute résolution : 96 kHz/24 bits

« La vie est un carnaval »
« Quand je peins mon chef-d’œuvre »
« Le dernier des forgerons »
« Où allons-nous à partir d’ici? »
« 4% Pantomime »
« Tir dans le quartier chinois »
« La lune frappée »
« Pensez à voix haute »
« Signal de fumée »
« Volcan »
« L’hymne de la rivière »
Pistes bonus
« Autoroute sans fin » (Première prise en studio, Mix 2021)
« Quand je peins mon chef-d’œuvre » (prise alternative, mix 2021)
« 4% Pantomime » (Prise 1 & 2)
« Ne le faites pas » (Outtake – Version Studio, Mix 2021)

Share