Les carences offensives de Barcelone, dévoilées

24/09/2021 à 8h48 CEST

Le FC Barcelone de Ronald Koeman a encore fait match nul lors de sa visite au Nuevo Mirandilla : malgré le fait que les deux équipes aient eu quelques occasions et que la dernière ligne droite ait pu faire pencher la balance, l’électronique n’a pas bougé dans les 90 minutes.. Après le départ de Leo Messi, Griezmann et Trincao, en plus des défaites de Fati, Agüero, Dembelé et Braitwaite, l’équipe enregistre un minimum de buteur.

Les Catalans, à nouveau sous le feu des projecteurs après leur troisième match consécutif sans victoire, ils ajoutent huit buts au cours des cinq premières journées de Liga, un record si bas qu’il n’avait pas été vu depuis la saison 2003/04, quand ils n’avaient marqué que cinq. En fait, les hommes de Koeman n’ont marqué qu’un seul but lors de leurs trois derniers matchs officiels.

L’équipe a de nouveau montré des lacunes dans le jeu et avait une version qui pourrait être améliorée à bien des égards. Avec l’entraîneur néerlandais Ronald Koeman au centre de l’ouragan, les Catalans ont à nouveau marqué des points et sont déjà à sept de la tête (avec un match en attente). Avec une crise économique sans précédent et aussi une crise sportive après le départ de Leo Messi, l’avenir est plus qu’incertain.

Depay et Braithwaite, les seuls buteurs

Les huit buts de Barcelone ont leur propre nom : seuls Memphis Depay et Martin Braithwaite, avec deux buts chacun, ont vu le but de la zone offensive en ce début de saison. Gerard Piqué, Ronald Araujo et Sergi Roberto (2) se partagent les quatre autres, soulignant le manque d’efficacité des référents du Barça.

A défaut de récupérer Ansu Fati dans les prochains jours, la liste des blessés en zone offensive est encore considérable : Agüero, Dembelé et Braithwaite sont toujours en dehors de la dynamique de groupe et le temps d’attente reste relativement long.. Ronald Koeman n’a à sa disposition que Memphis Depay et Luuk De Jong en tant que joueurs purement offensifs.

Share