Les Chicago Bulls paniquent : meilleur départ depuis Michael Jordan

Chicago Bulls C’est l’équipe à la mode de la NBA. Il l’est depuis la fin du marché des transferts, bouleversant son alignement et pariant tout sur de nouveaux joueurs qui ont commencé la ligue à un niveau spectaculaire. Ils sont leaders au moment de la compétition avec quatre victoires en quatre matchs (chose que ceux d’Ilinóis n’ont pas fait depuis 1996/97 avec Michael Jordan devant) et, surtout, ils développent un grand basket-ball.

Victoire hier matin contre les Raptors de Toronto à domicile par 111-108. Le meilleur du duel était DeMar DeRozan, qu’avant ses ex terminaient avec 26 points, dont 11 dans le dernier quart-temps et plusieurs plateaux clés pour trancher le duel en faveur des siens. Zach LaVine est passé à 22 points, faisant du couple DeRozan-LaVine le meilleur des Bulls en 25 ans. Lonzo Ball a terminé avec 15 points et 5 passes décisives, Alex Caruso avec 8 points et 4 interceptions et Nikola Vucevic avec 17 points, 8 rebonds et 3 interceptions.

« J’ai choisi Chicago en partie parce que tout le monde veut réussir, et je veux gagner », a déclaré de Rozan après le match. « Tout le monde a la puce, de la ville à la franchise en passant par les joueurs. »

VanVleet, insuffisant chez les Raptors

Pour les Bulls, un match formidable pour Fred VanVleet, qui a terminé avec 15 points et 17 passes décisives. OG Anunoby a été le meilleur marqueur des Canadiens avec 33 points. Ils ne finissent pas de commencer (1-3 au début).

Share