in

Les chiens souffrent d’anxiété de séparation alors que leurs propriétaires retournent au travail ⋆ .

Les chiens souffrent d’anxiété de séparation lorsque leurs propriétaires retournent à leurs bureaux – et les garderies et les sites Web pour chiens offrent des services pour aider à la transition (Photos: South Florida Sun Sentinel / iStock)

Alors que les chiots pandémiques sont renvoyés dans des refuges pour animaux à des taux alarmants, les animaux dont les propriétaires les gardent ne sont pas tout à fait au paradis. De nombreux chiens se sont habitués à ce que leur mère et leur père travaillent à la maison et éprouvent une anxiété de séparation lorsque leurs propriétaires retournent à leur bureau.

L’anxiété de séparation est si réelle que les gardiens de chien, les vétérinaires et les sites Web offrent des services pour aider les animaux et leurs propriétaires à faire la transition.

«Nous recevons beaucoup d’appels de personnes qui retournent au travail. Les gens veulent être rassurés que leurs chiens ne seront pas seuls ”, a déclaré le propriétaire de l’Université de Dogstown, Adam Feingold, au South Florida Sun Sentinel la semaine dernière. «Ils sont attachés à la hanche depuis un an. Nous travaillons avec eux. ”

L’université de Dogstown à Deerfield Beach, en Floride, dispose d’une garderie pour chiens et propose un hébergement pour la nuit.

Le site Web Petmate, «passionné par la tranquillité d’esprit des propriétaires d’animaux avec des produits de qualité», a élaboré des recommandations pour préparer les animaux pour le jour où leurs propriétaires retourneront au travail à l’extérieur. Petmate suggère de créer une nouvelle routine pour les animaux de compagnie afin qu’ils puissent s’habituer à des moments spécifiques pour manger, marcher, jouer et se reposer.

«Peu importe combien cela peut être difficile, vous devez commencer à les laisser seuls», a écrit Petmate.

Pour plus d’histoires comme celle-ci, consultez notre page d’actualités.

Contactez notre équipe de nouvelles en nous envoyant un e-mail à webnews@metro.co.uk.

Lien source