Les cinq franchises NBA où il n’y a jamais eu d’Espagnols

L’arrivée de Juancho Hernangómez à Celtics de Boston (via un transfert avec Memphis Grizzlies) est devenu le dernier ajout à une franchise du Massachusetts qui fait face à la saison NBA 2021/22 entièrement renouvelée, à commencer par le banc (Ime Udoka en tant que nouvel entraîneur-chef de l’équipe).

Mais, en plus, l’arrivée du plus jeune des frères Hernangómez aux Celtics signifie aussi l’incorporation du premier joueur Espanol de l’histoire de Boston. Jamais auparavant un joueur né en Espagne n’avait été vu dans le Massachusetts.

De cette façon, il n’y a que cinq franchises dans toute la NBA qui n’ont jamais eu d’Espagnol dans leurs équipes respectives. Ces cinq équipes sont :

Golden State Warriors Indiana Pacers Miami Heat Brooklyn Nets Washington Wizards

Jusqu’à la fin de la saison dernière, il y avait sept équipes sur cette liste : les Boston Celtics et les Houston Rockets susmentionnés (qui sortiront dès les débuts officiels d’Usman Garuba).

Les équipes avec le plus de présence espagnole

Au contraire, il existe également plusieurs équipes NBA où la présence de joueurs espagnols a été très courante. Portland Trail Blazers, avec quatre, est la franchise la plus espagnole de la ligue (Fernando Martín, Sergio Rodríguez, Rudy Fernández et Víctor Claver), suivie de :

New York Knicks : José Manuel Calderón, Sergio Rodríguez et Willy Hernangómez. Memphis Grizzlies : Pau Gasol, Marc Gasol et Juan Carlos Navarro (il y en aurait eu quatre si Juancho Hernangómez avait fait ses débuts dans la saison à venir). Raptors de Toronto : Jorge Garbajosa, José Manuel Calderón et Serge Ibaka.

Share