in

Les Clippers succombent au nouvel écran de Donovan Mitchell

11 juin 2021 à 08:09 CEST

. / Los Angeles

Les Jazz de l’Utah de Donovan Mitchell, qui a donné une nouvelle exposition avec 37 points, ils ont atteint ce jeudi le 2-0 en demi-finale de la Conférence Ouest contre les Clippers de Los Angeles (117-111) après un deuxième match qui, comme le premier, s’est résolu dans les derniers instants. Mitchell était un tourbillon attaquant la surface et du tir extérieur pendant la première mi-temps (27 points et 11 sur 16 aux tirs), mais dans les deux derniers quarts son inspiration s’est quelque peu affaiblie. Cependant, le Jazz a accompagné sa star dans le luxe avec des performances louables telles que celles de Jordan Clarkson (24 points) ou Rudy Gobert (13 points et 20 rebonds).

Ceux de l’Utah, qui étaient la meilleure équipe de la NBA lors de la saison régulière (52-20), ont organisé ce soir un véritable bombardement du périmètre avec 20 triplés marqués (sur 39 tentatives). Du côté des Clippers, qui au premier tour se sont déjà ralliés 0-2 contre les Dallas Mavericks, les plus en vue ont été Reggie Jackson (29 points) et Paul George (27 points, 10 rebonds et 6 passes). Kawhi Leonard a marqué 21 points, mais au quatrième quart-temps il n’a réussi que 2 points après avoir subi la défense collante et très digne de Bojan Bogdanovic.

Le meneur Mike Conley était absent du Jazz en raison de problèmes physiques, tout comme Serge Ibaka chez les Clippers, qui n’a pas disputé les sept derniers matchs de son équipe après une année très malheureuse avec des blessures. Avant le match, Gobert a reçu le prix NBA Defender of the Year de cette saison devant son public, marquant la troisième reconnaissance de ce type pour le centre français au cours des quatre dernières années.

Mitchell pyromane

Donovan Mitchell a terminé le premier match avec une glorieuse deuxième mi-temps au cours de laquelle il a marqué 32 points (45 au total) et a commencé le deuxième match là où le précédent s’est terminé. Incendiable et imparable, le gardien a marqué 8 points sans échec en moins de deux minutes et a forcé un temps mort précoce des Los Angeles Clippers (10-2 avec 10,18 à jouer).

L’équipe de l’Utah a planté une sérieuse défense de départ contre l’attaque hésitante des Clippers, mais un grand dunk d’Ivica Zubac sur Rudy Gobert a servi à réveiller les visiteurs. La réaction des Angelenos reposait sur un équilibre entre l’intensité de leurs rivaux, avec le travail toujours acharné de Patrick Beverley depuis le banc, et grâce à un triplé sur la corne de Luke Kennard ils ont quitté le premier quart pratiquement sur un nul (30-29).

Jordan Clarkson a succédé à Mitchell dans la production offensive du Jazz au début du deuxième quart-temps, mais malgré la ferveur du périmètre de Clarkson et Mitchell, le Jazz a commis de nombreuses erreurs qui ont ruiné toute tentative de rompre avec les Clippers fermes et équilibrés. Cependant, une dernière poussée du Jazz dirigé par Mitchell a envoyé le jeu à la mi-temps avec une différence notable (66-53) après une excellente première mi-temps de la star locale (27 points).

Aller-retour

Le troisième quart-temps a commencé par une bousculade du Jazz qui menaçait de détériorer définitivement le jeu, mais à une époque de risque maximum les Clippers ont su rester calmes pour façonner un troisième quart aller-retour. D’abord le Jazz a frappé avec force, qui, furieux au redémarrage, a tiré un avantage de plus de 20 points grâce aux précieuses contributions de Joe Ingles et Bojan Bogdanovic (76-55 avec 9,27 à gauche).

Les Clippers ont répondu au défi avec un coup sûr à la table. Reggie Jackson a commencé la guerre tout seul avec un grand succès, Tyronn Lue s’est tourné vers la défense de zone et le Jazz a soudainement semblé très confus. UNE énorme partiel 4-25 Il a articulé la courageuse réaction des visiteurs (85-80 en l’absence de 2.34), bien plus à l’aise dans les matchs épais, avec peu de rythme fluide et une dynamique verrouillée. A la fin du troisième quart-temps, un Clarkson très dangereux refait surface avec deux triples pour donner de la verve au Jazz (93-86).

Les cinq derniers des Clippers, une tactique très agressive contre un adversaire qui a une tour comme Gobert, leur a permis de continuer à se rapprocher au tableau d’affichage (95-93 avec 9,16 restants). Accablé par la défense de Beverley, Mitchell est réapparu avec une pénétration talentueuse, mais Jackson a frappé deux 3 points de suite qui, après bien des souffrances, ont donné l’avantage aux Clippers pour la première fois toute la nuit (99-101 avec 6,37 à jouer).

Les Clippers avaient tout sur leur visage alors après avoir ramé contre lui tout au long du match, mais à ce moment-là ils ont disparu. Une fantastique course de 14-2 pour le Jazz, avec à nouveau Ingles comme booster pour les moments chauds, a exploité chacune des erreurs d’attaque de certains Clippers avides. Jackson et George sont revenus à la charge contre un Leonard annulé par Bogdanovic, mais le Jazz, guidé par la boussole de Mitchell, a clôturé la victoire avec sérénité. La série se rend désormais à Los Angeles (États-Unis), où le troisième match se jouera samedi au Staples Center.

Marimar Vega parle pour la première fois de sa situation après le tonnerre avec Horacio Pancheri

Notre voleur préféré est de retour : aujourd’hui les nouveaux épisodes de Lupin sortent sur Netflix | Divertissement