Les consommateurs achètent des couvertures plus complètes et complètent également les plans existants : Mayank Bathwal, PDG, Aditya Birla Health Insurance

Mayank Bathwal, PDG, Aditya Birla Health InsuranceMayank Bathwal, PDG, Aditya Birla Health Insurance

Aditya Birla Health Insurance (ABHI) n’a constaté aucun changement dans la taille moyenne des réclamations Covid après la deuxième vague par rapport à la première vague, car les tailles des réclamations ont été presque similaires, informe le directeur général Mayank Bathwal. Dans une interview avec Mithun Dasgupta, Bathwal a déclaré que le seuil de rentabilité de la compagnie d’assurance était en bonne voie pour le quatrième trimestre de cet exercice en l’absence d’une troisième vague significative. Extraits :

Aditya Birla Health Insurance a enregistré une croissance de près de 50 % en glissement annuel de ses primes directes brutes souscrites au cours du premier trimestre de cet exercice. Quelles sont les raisons de cette forte croissance ?
Notre approche « La santé d’abord » et « L’assurance pour tous » est devenue plus pertinente pour les clients après la pandémie. Des offres adaptées aux clients, ainsi qu’une large portée de distribution, nous ont aidés à atteindre cette croissance élevée et à tirer parti de la prise de conscience de la nécessité d’avoir une assurance maladie. Les revenus continuent donc d’être bons. La sensibilisation des consommateurs à l’assurance maladie et aux besoins est élevée. Nous avons vu que lorsque la vague arrive, elle augmente un peu parce que les gens ont plus peur. Quand la vague se calme, les gens commencent à sortir, ils commencent à dépenser dans d’autres domaines, à voyager, etc. Alors ça se normalise un peu. Mais même le niveau normalisé est supérieur à ce qu’il était auparavant. Parce que les gens se rendent compte maintenant que le coût du traitement Covid est si élevé, et pourquoi quelqu’un voudrait-il dépenser ce genre d’argent et le fait que cela peut arriver à tout le monde.

Assistez-vous à une augmentation des demandes de couverture dans le cadre des polices de détail et de groupe après la deuxième vague de Covid ?
Oui, nous avons constaté une demande croissante dans les polices de détail et de groupe. Les entreprises ont commencé à augmenter leur couverture pour les employés. De plus, les consommateurs achètent des couvertures plus complètes et des compléments à leurs plans de santé existants. Il y a une prise de conscience accrue de ne pas être sous-assuré, et les consommateurs souhaitent ajouter une couche supplémentaire de couverture au-delà de ce qu’ils ont déjà.

À l’heure actuelle, quel pourcentage de votre prime provient des activités d’assurance-maladie de détail ?
Le commerce de détail est d’environ 70 à 71 % et le groupe de 29 à 30 %. Nous aimerions garder notre commerce de détail autour de 70-75% ou dans cette fourchette. Je pense que le commerce de détail et le groupe continueront à bien croître pour nous.

Quels sont les pourcentages du chiffre d’affaires provenant actuellement du canal de bancassurance ?
Dans le commerce de détail, tout ce qui se situe entre 60 et 62 % ou à peu près provient des banques pour nous. Les agences contribuent environ 23 à 24 %.

L’entreprise a-t-elle augmenté les primes de l’une de ses polices ?
Non, nous n’avons augmenté les primes d’aucune de nos polices. Nous examinerons l’impact à long terme à l’avenir et déciderons en conséquence.

Observez-vous un changement dans la taille moyenne des réclamations de santé Covid après la deuxième vague par rapport à la première vague ?
Non, nous n’avons pas assisté à un tel changement. La taille des réclamations Covid a été presque similaire à celle de la première vague. Je pense que Rs 1 lakh a été la taille moyenne des réclamations Covid, et c’est au moins plus de deux fois par rapport aux réclamations non-Covid. Il y a eu une croissance des réclamations non-Covid, l’industrie payant une valeur de Rs 15 000 crore de réclamations Covid. Cela a créé un défi momentané pour l’industrie car il va au-delà des réclamations régulières payées. Mais l’industrie a très bien réagi et a pris tout le coup sur son livre et payé les réclamations, même si c’est un coup direct pour ses résultats.

Quelle a été la réclamation totale liée à Covid que votre entreprise a réglée jusqu’à présent ?
Pour Q1FY22, les réclamations Covid encourues étaient de Rs 112 crore, tandis que pour FY21, elles étaient de Rs 88 crore.

Quand visez-vous à atteindre le seuil de rentabilité pour ABHI ?
Notre point mort est en bonne voie pour le T4FY22 en l’absence de troisième vague significative. L’activité fondamentale reste très solide, il n’y a que cet impact Covid supplémentaire.

Savez-vous qu’est-ce que c’est ? FE Knowledge Desk explique chacun de ces éléments et plus en détail sur Financial Express Explained. Obtenez également les cours boursiers BSE/NSE en direct, la dernière valeur liquidative des fonds communs de placement, les meilleurs fonds d’actions, les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants sur Financial Express. N’oubliez pas d’essayer notre outil gratuit de calcul d’impôt sur le revenu.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Share