Les dépenses d’aide étrangère du Royaume-Uni chutent de 712 millions de livres sterling à 14,5 milliards de livres sterling en raison de la pandémie de Covid | UK | Nouvelles

Les statistiques provisoires publiées par le Foreign, Commonwealth and Development Office montrent que les dépenses d’aide à l’étranger du Royaume-Uni ont chuté à 14,5 milliards de livres sterling en 2020. Ce chiffre est de 0,7% du revenu national, qui a chuté en raison des restrictions relatives aux coronavirus qui étaient en place pendant une grande partie de l’année.

Cette baisse est la première baisse des dépenses d’aide à l’étranger depuis la crise financière de 2007.

Cela vient après l’annonce de l’année dernière que le Royaume-Uni abandonnerait sa politique de dépenses de 0,7% du revenu national en raison de la crise des coronavirus, réduisant ainsi l’objectif à 0,5% pour 2021.

Le chancelier Rishi Sunak a déclaré que cette décision – une économie d’environ 4 milliards de livres sterling par an – serait “temporaire”.

La porte-parole libéral-démocrate pour les affaires étrangères et le développement international, Layla Moran, a tweeté: “Ces statistiques nous rappellent qu’il y aura toujours une réduction des dépenses d’aide du Royaume-Uni en raison de la pandémie – c’est le but d’avoir un objectif de RNB.

«À mesure que l’économie rétrécit, le budget de développement diminue également.

«Le gouvernement agit de manière illégale et malhonnête en renonçant à l’engagement de dépenses de 0,7% du RNB et en réduisant encore davantage l’aide britannique.

«Les projets bilatéraux en Afrique ont le plus à perdre.

LIRE LA SUITE: L’indignation de l’aide étrangère éclate alors que les députés complotent pour arrêter le plan de Boris

“Réduire nos dépenses d’aide et rompre notre promesse envers les plus pauvres du monde tourne en dérision les ambitions mondiales des conservateurs et notre réputation sur la scène mondiale.”

Une porte-parole du FCDO a déclaré: «Le Royaume-Uni est un leader mondial en matière de développement international.

«En 2020, nous avons dépensé 14,5 milliards de livres sterling pour aider à lutter contre la pauvreté et à aider ceux qui en ont besoin, malgré l’impact sismique de la pandémie sur le Royaume-Uni et l’économie mondiale.

“Cela comprenait 1,4 milliard de livres sterling pour soutenir l’effort international de lutte contre le coronavirus et 1,3 milliard de livres sterling d’aide humanitaire.

«Le FCDO a donné plus de la moitié de notre aide bilatérale régionale aux pays d’Afrique.

“En tant que superpuissance du développement et l’un des plus grands donateurs du G7, le Royaume-Uni veillera à ce que l’aide soit dépensée de manière encore plus efficace en 2021 pour relever les défis mondiaux tout en travaillant dans l’intérêt national du Royaume-Uni.”