Les dépenses militaires stupéfiantes de la Russie dévoilées alors que l’armée de Poutine prend le contrôle des États-Unis – graphique | Monde | Nouvelles

Les dépenses militaires de la Russie sont alarmantes ; le montant qu’il dépense en pourcentage de son PIB a dépassé les États-Unis depuis au moins six ans maintenant. Alors que le budget de la défense des États-Unis diminue, sera-t-il capable de contrôler le pugnace Poutine ? L’Occident doit-il s’inquiéter ?

Our World in Data a suivi les dépenses militaires de pays du monde entier.

Leurs données de 2014 ont révélé une tendance inquiétante.

De 2003 à 2013, les États-Unis ont réussi à contrôler le président russe Vladimir Poutine en dépensant un pourcentage plus élevé de leur PIB pour leur armée que la Russie.

Cependant, depuis 2014, les dépenses russes proportionnellement à son PIB sont restées supérieures à celles des États-Unis.

Ce chiffre a atteint un taux alarmant de 5,45 % par rapport aux 3,42 % des États-Unis en 2016.

LIRE LA SUITE: Joe Biden  » se fout de la Grande-Bretagne  » affirme le meilleur conseiller d’Obama

Il a ajouté : « Moscou continue d’investir dans ses forces nucléaires stratégiques, dans de nouvelles capacités pour renforcer sa dissuasion stratégique, et cela met la patrie américaine en danger.

Fait troublant, il n’y a pas que les États-Unis qui ont réduit leurs dépenses militaires par rapport à leur PIB.

Le budget militaire du Royaume-Uni est en chute libre depuis 2009.

En 2009, le Royaume-Uni a consacré 2,42% de son PIB à l’armée, mais ce chiffre a baissé d’année en année.

A NE PAS MANQUER :

Les États-Unis peuvent consacrer un pourcentage plus faible de leur PIB à leur armée que la Russie, mais heureusement, leurs dépenses militaires globales sont bien plus élevées.

Le pays a accumulé une facture stupéfiante de 778 milliards de dollars l’année dernière, ce qui en fait le plus gros dépensier au monde.

La Chine est arrivée en deuxième position inquiétante, dépensant 252 milliards de dollars pour son armée.

Alors que l’Inde se classait troisième avec une dépense de 72,9 milliards de dollars.

Le Royaume-Uni est ensuite arrivé cinquième derrière la Russie, dépensant 59,2 milliards de dollars.

Mais tout n’est pas catastrophique pour le Royaume-Uni.

De 2020 à 2021, le budget de la défense du Royaume-Uni a augmenté de deux milliards de livres par rapport à l’année précédente.

Alors peut-être que Boris Johnson s’est engagé après tout dans son discours de combat selon lequel « la défense du royaume doit passer en premier ».

Share