Les dindes « rient » d’un journaliste après qu’une poule effrontée lui ait pincé les fesses en direct à l’antenne – « À mes frais ! | Royaume-Uni | Nouvelles

Anna Stewart de CNN a visité l’élevage de dindes KellyBronze dans l’Essex, mais n’était pas très satisfaite des dindes hostiles lorsque l’une d’elles lui a pincé les fesses en direct et que d’autres ont fait des rires en réponse. Dans la vidéo, on peut entendre le journaliste de CNN dire : « Aïe ! Cela m’a vraiment fait mal, ça m’a vraiment fait un ***. « 

La journaliste a publié l’incident sur son compte Twitter où les fans ont pu voir Mme Stewart sursauter sous le choc, puis éclater de rire.

Après elle, de nombreuses autres dindes se sont jointes et ont fait un son qui aurait pu faire rire.

Mme Stewart a sous-titré le Tweet : « Il s’avère que ce que les dindes aiment VRAIMENT est un bon rire, à mes dépens. Sonnez haut…

« Les prises ne manquent pas aujourd’hui à @KellyBronze Farm. »

LIRE LA SUITE: Dominic Raab suggère que les ex-détenus pourraient atténuer la pénurie de main-d’œuvre au Royaume-Uni

« Hilare – je ris rarement à haute voix à ces choses mais je l’ai fait à celui-ci! » L’utilisateur de Twitter Nick Dowler a commenté.

L’interaction hilarante de Mme Stewart avec la dinde effrontée survient au milieu des craintes que le dîner de Noël ne soit différent cette année par rapport aux années précédentes en raison de pénuries.

On estime qu’il y aura une pénurie de 20 pour cent de dindes cette saison des fêtes, car certains magasins constatent déjà une augmentation des ventes.

Les ventes de dindes congelées ont augmenté de 409% en septembre par rapport au même mois de l’année dernière, a révélé le supermarché Iceland.

Share