les documentaires mexicains nominés pour le Ariel – Las Noticias de Chihuahua – Entrelíneas

Les puissants premiers opéras « Sin señas particulars » et « Les trois morts de Marisela Escobedo », qui dépeignent dans la fiction et le documentaire la lutte inlassable des mères face aux injustices commises envers leurs enfants au Mexique, ont été nominés mercredi pour le meilleur film pour les 63e Ariel Awards pour le cinéma mexicain le plus remarquable.

« Sin señas particulars », un film de fiction de Fernanda Valadez, a été le film le plus nominé de la soirée avec 16 mentions, dont meilleure réalisation, performance féminine pour Mercedes Hernández, co-performance masculine de David Illescas, scénario original, premier long métrage et deux nominations dans la section révélation d’acteur pour Ana Laura Rodríguez et Juan Jesús Varela.

Pour sa part, le documentaire « Les trois morts de Marisela Escobedo », de Carlos Pérez Osorio, a obtenu six nominations, dont réalisation, scénario original, long métrage documentaire et premier long métrage.

« Sin particular signes » est actuellement à l’affiche dans les cinémas mexicains, tandis que « The Three Deaths of Marisela Escobedo » peut être vu sur Netflix.

L’Académie mexicaine des sciences et des arts cinématographiques (AMACC), qui décerne l’Ariel, a annoncé les nominations dans le cadre d’une émission spéciale sur Channel 22 au Mexique.

Le drame de la période gay de David Pablos « El baile de los 41 » et le film sur une famille de migrants « Los Lobos » de Samuel Kishi Leopo ont chacun remporté 12 mentions, dont le meilleur film et la réalisation. « Jungle Tragic » de Yulene Olaizola, sur une femme fuyant un mariage forcé, a également été nominé pour le meilleur film et réalisateur, et suit de près avec 11 nominations.

Lázaro Gabino Rodríguez a obtenu deux nominations dans différentes catégories d’acteurs. Il concourt dans la catégorie du meilleur acteur pour le ludique « Faune » et dans la catégorie de la meilleure coercition masculine pour « Tragic jungle ».

Alfonso Herrera de « El baile de los 41 », Demián Bichir de « Danika », Armando Espitia de « Je t’emmène avec moi », Fernando Cuautle de « Nuevo Orden » et Juan Pablo Medina de « El club de los idealistas » étaient également nominé pour le meilleur acteur.

Dans la catégorie de la meilleure actrice, Mabel Cadena de « El baile de los 41 », Martha Reyes Arias de « Los lobos », Mónica del Carmen de « Nuevo Orden » et Nayan González Norvind de « Leona » ont été nominées.

Dans la catégorie de la révélation d’acteur, « Los Lobos » rivalise doublement avec les nominations de Leonardo Nahim Nájar Márquez et Maximiliano Nájar Márquez. Indira Andrewin de « Tragic Jungle » complète la liste restreinte.

Après avoir été nominé aux Oscars, le documentaire chilien « L’agent taupe » de Maite Alberdi concourt dans la catégorie film ibéro-américain avec le film brésilien « Babenco – Alguém tem que ouvir o coração de dizer : Parou » de Bárbara Paz ; le colombien « L’oubli que nous serons » de Fernando Trueba ; « La llorona » du réalisateur guatémaltèque Jayro Bustamante, et le film espagnol « Las Chicas » de Pilar Palomero.

« Sin particular Signs » est l’un des documentaires avec le plus de nominations aux prix
« Sin particular Signs » est l’un des documentaires avec le plus de nominations aux prix
Les films « Things we do not do », « La vocera », « Ververte a ver » et « Yermo » ont été nominés pour le meilleur documentaire. Quant à l’Ariel de Oro pour la carrière, il sera décerné à l’actrice Ofelia Medina et à l’ingénieur du son et producteur Fernando Cámara.

Dans la catégorie de la coercition féminine, « Leona » rivalise doublement avec les nominations de Carolina Politi et Margarita Sanz. Cici Lau de « Los lobos », Michelle Rodríguez de « Je t’emmène avec moi » et Nailea Norvind de « The idealist club » complètent la liste.

« Je t’emmène avec moi » a valu à Christian Vázquez une nomination dans la catégorie coercition masculine. Eligio Meléndez de « Nuevo Orden » et Emiliano Zurita de « El baile de los 41 » étaient également nominés dans cette catégorie.

Le 63e volet d’Ariel sera diffusé en direct le 25 septembre sur Channel 22 au Mexique et sur Facebook Live de l’AMACC.

Share