Les dommages causés par la collision avec Nicholas Latifi ont entravé Lance Stroll lors du Grand Prix des États-Unis

Lance Stroll dit que son Grand Prix des États-Unis a été compromis par des dommages à l’aile avant subis lors de sa première collision avec Nicholas Latifi.

Mais la décision a été prise de ne pas faire remplacer le nez de l’Aston Martin car l’arrêt au stand lui aurait coûté plus de temps qu’il n’en a finalement perdu.

En fin de compte, Stroll a été classé à la 12e place, une position plus élevée qu’il n’avait commencé, bien qu’il ait pris du retard sur son coéquipier Sebastian Vettel, qui s’est classé 18e en raison d’une pénalité moteur mais a amélioré huit positions pour réclamer la dernière place payante.

Le pilote canadien a été heurté par son compatriote Latifi’s Williams en entrant dans le virage d’ouverture du Circuit des Amériques et a fini par faire face dans le mauvais sens avant de continuer – un deuxième coup de malchance ce week-end alors que les drapeaux jaunes s’agitaient au mauvais moment de son point de vue dans qualifications signifiait qu’il a été éliminé en Q1.

Sa place de P13 sur la grille n’était due qu’à Vettel, Fernando Alonso et George Russell prenant des pénalités sur la grille et partant derrière lui.

« Beaucoup de choses ne se sont pas passées dans notre sens ce week-end », a déclaré Stroll sur le site officiel de la Formule 1.

«C’était malheureux au virage 1, nous avons été touchés, donc ce n’était pas idéal, puis nous avons fait ce que nous pouvions pour récupérer, mais pas notre journée.

« La voiture ne se sentait pas bien après le contact, il y avait beaucoup de dégâts sur l’aileron avant et tout. Je ne sais pas combien il y a eu de dégâts, nous devons examiner cela. »

Stroll, qui aura 23 ans vendredi, a ajouté à formel1.de : « C’était difficile de rattraper mon retard après avoir été heurté au virage 1 et être tombé en arrière. Les dégâts nous ont affectés tout au long de la course.

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il n’était pas allé aux stands pour changer d’aileron avant, il a ajouté : « Nous aurions perdu tellement de temps et il était toujours pilotable.

«Nous espérions que quelque chose pourrait arriver à l’avance. Mais ce n’était qu’une de ces courses. Un week-end normal, nous aurions certainement pu obtenir un bon résultat.

Au cours d’une saison largement décevante pour Aston Martin, l’équipe est septième du championnat des constructeurs et ne montre aucun signe qu’elle peut rattraper AlphaTauri, 32 points d’avance sur elle en sixième, sur les cinq courses restantes.

Du point de vue individuel de Stroll, il est 13e au classement Pilotes, juste derrière Vettel qui a accumulé 10 points de plus que son jeune collègue.

Share