les favoris et favoris pour remporter le CSP et le MiM

13/10/2021 à 16h26 CEST

Sport.es

Favoris CSPSimen Hjalmar Wästlund (867 points ITRA) et Robert Hajnal (865 points ITRA) Ce sont les grands rivaux des Espagnols. Hjalmar était le vainqueur de Championnat du monde Spartan Trail 100K en 2020, et a obtenu le 12ème place en Transgrancanaria HG – Classique 2021 (129km). C’est la première fois que le Suédois court sur Penyagolosa Trails, contrairement à Hajnal, qui a participé à son édition 2018, disputant le Championnat du monde et obtenant la 15e place. Cette même année, le coureur roumain a triomphé à l’UTMB avec une deuxième place après Xavier Thévenard. En 2020 il enchaîne les victoires en Salewa Olympus Mythical Trail 2020 (106 km) et en Bucovine Ultra Rocks (110km), cette dernière victoire revalidée en 2021 sur la distance de 86km. Ils seront suivis de près par le meilleur traileur norvégien du moment, Tobias Dahl Fenre (849 points ITRA), qui a conquis toutes les races emblématiques de son pays natal. Et nous ne pouvons pas oublier le Norvégien aussi Tom Erik Halvorsen (785 points ITRA), qui vient après avoir remporté les 95km de Triathlon Fjord Xtreme et qu’il a déjà participé au Championnat du Monde de Trail 2018 à Penyagolosa Trails, obtenant la 14e place.

Dans le groupe des Espagnols, Jesús Gil García (839 points ITRA) et le valencien Ramón Recatala Vera (833 points ITRA) Ils partent favoris, ce dernier ayant été le premier vainqueur du CSP en 2012 et réalisant une honorable troisième place lors de la dernière édition. D’autres noms espagnols d’intérêt qui sonnent et à suivre de près sont Agustín Lujan Maldonado (826 points ITRA) Quoi, avec une neuvième, une huitième et une cinquième place de 2017 à 2019, il a réalisé une trajectoire ascendante dans le CSP ; Jokin Garai (816 points ITRA), et Rodrigo Monasor (812 points ITRA).

Favoris CSP

Dans le groupe des femmes espagnoles, la basque Leire Martínez (664 points ITRA), troisième du CSP 2018 de Penyagolosa Trails, elle revient avec l’envie d’atteindre une nouvelle fois une place sur le podium. De même, les yeux sont également rivés sur l’athlète du club CM Vistabella María Obrero Catalán (655 points ITRA), deuxième senior au CCC de Ultra Trail du Mont-Blanc.

L’affiche du CSP féminin continue avec les coureurs Esther Hernández (609 points ITRA), Roser Nicolau (607 points ITRA) et Sonia Chuve (567 points ITRA). Une mention spéciale mérite l’athlète letton Anete Svilpe (662 points ITRA) qui revient à Penyagolosa Trails après avoir participé à l’édition du Championnat du monde 2018.

Favoris MiM

Le Castellon Ricardo Cherta (869 points ITRA), né à Alcalà de Xivert et l’une des grandes promesses du trail dans notre pays, rêve de gagner Penyagolosa Trails devant son peuple, après avoir atteint deux podiums dans le CMonde de Skyrunning opa. Pas laissé pour compte Miguel Caballero (864 points ITRA), qui sait ce que c’est que de monter sur la plus haute marche du podium du MiM. Il l’a fait en 2015 et 2017, et lors de la dernière édition, il a atteint la deuxième place. Grand connaisseur du parcours, il est prêt à tout donner pour atteindre la tête du classement.

Cristóbal Adell (855 points ITRA), natif d’Albocàsser, il sait aussi ce que c’est que de gagner à domicile, comme il l’a fait en 2013. De plus, lors des trois dernières éditions, il est monté sur le podium, obtenant deux deuxièmes places et une troisième. Les regards tomberont aussi sur Pablo Villalobos (859 points ITRA) qui a gagné le marathon Transgrancanaria HG en 2019 (42 km) et a terminé cinquième des MiM de Penyagolosa Trails en 2019. Le Tchèque Tomas Hudec (845 points ITRA), sixième au MiM de 2019, revient après avoir obtenu la deuxième position cette année en Eiiger Ultra Trail et en Glossglockner Ultratrail 2021.

D’autres noms espagnols intéressants sont Sebas Sánchez (828 points ITRA) et Víctor Bernad (796 points ITRA) qui connaît déjà la victoire dans les deux modalités de Penyagolosa Trails.

Favoris MiM

Les grands favoris de la programmation du MiM féminin sont Marta Molist (763 points ITRA) et Gemma Arenas (750 points ITRA). 2021 est la meilleure année de la carrière sportive de Marta Molist. Après avoir été sacré champion d’Espagne de Ultratrail à Ténérife (71km), obtenir le bronze dans le passé Championnat du monde de skyrunning, et décrocher la victoire au 100km du CCC, misez sur Penyagolosa Trails pour remonter sur le podium.

Pour sa part, parler de Arènes de Gemma est synonyme de victoire. En 2016, il a remporté le MiM et, un an plus tard, en 2017, il a également remporté la victoire au CSP. En 2018, il a été un acteur clé de l’équipe espagnole au championnat du monde de Penyagolosa Trails pour remporter l’or par équipe, atteignant la quatrième position. Et, dans la dernière édition, il est revenu au CSP et a balayé. Cette année, il revient à ses débuts et disputera une place sur le podium MiM, pouvant remporter sa deuxième victoire dans cette modalité et la quatrième à Penyagolosa Trails. De plus, il a récemment obtenu la deuxième position dans l’épreuve des 100 km de la Salomon Ultra Pirineu et, cette année encore, il a été proclamé Vice-champion du monde de Skyrunning.

Dans la catégorie féminine, en plus, les noms des femmes espagnoles résonnent Eva Mesado (707 points ITRA), Roser Espagnol (682 points ITRA), Sonia Escuriola (644 points ITRA) et Eva Bellés (630 points ITRA); sans perdre de vue le coureur d’origine roumaine Ioana Petenchi (640 points ITRA) déjà l’athlète tchèque Tereza Kubickova (625 points ITRA).

Share