in

Les Femeni de Barcelone battent Chelsea pour remporter la Ligue des champions féminine

Barcelona Femeni a remporté la Ligue des champions féminine pour la première fois après une brillante victoire 4-0 contre Chelsea en finale à Gothenberg dimanche.

L’équipe de Luis Cortes a terminé la victoire après une performance phénoménale en première période qui a vu l’équipe marquer quatre fois dans les 45 premières minutes.

Le Barça a pris un superbe départ avec Lieke Martens frappant la barre transversale dans les 30 secondes, puis a pris les devants quelques secondes plus tard lorsque le dégagement de Kirby a frappé Charles et a bouclé le gardien de but Berger.

Le deuxième but est arrivé à 13 minutes du point de penalty. Jenni Hermoso a été victime d’une faute dans la zone par Leupolz et Alexia Putellas a calmement envoyé le gardien dans le mauvais sens.

La situation s’est encore améliorée pour le Barça sept minutes plus tard lorsque Martens, Hermoso et Putellas se sont associés pour donner le coup d’envoi à Aitana Bonmatí pour décrocher un superbe troisième but.

Le Barça était en croisière et a ajouté un quatrième spectaculaire avant la pause. Martens a volé vers la gauche, a mis la noix de muscade à Millie Bright et a mis le ballon sur une plaque pour que Caroline Graham Hansen tape à la maison.

Les quatre buts signifiaient que le match était presque terminé à la mi-temps. Chelsea s’est amélioré après la pause mais n’a pas créé trop de moments de danger dans la surface de réparation du Barca et n’a pas pu battre Sandro Panos dans le but du Barca.

Le Barça a continué de menacer et a de nouveau eu le ballon au fond des filets par l’intermédiaire du remplaçant Asisat Oshoala, mais l’a vu refusé pour hors-jeu.

Cela n’avait pas d’importance car quelques instants plus tard, le coup de sifflet final a sonné et le Barça a été sacré champion d’Europe pour la toute première fois.

Félicitations Barcelona Femeni !!!

Angelina Jolie, l’icône de Tomb Raider, révèle pourquoi elle a presque passé le rôle de Lara Croft

Zak Brown aimerait voir les règlements de la F1 assouplis