in

Les fortunes changeantes de l’économie indienne en période de pandémie

Économie, États indiensLa publication officielle des estimations provisoires du PIB pour la période FY21 met en évidence les domaines qui nécessitent une attention particulière pour réaliser la croissance de 9,5% du PIB au cours de l’exercice en cours.

Le rythme de la vaccination est soudainement devenu le facteur le plus important pour évaluer les performances économiques du pays au cours de l’exercice 22. Le confinement (prolongé ou de courte durée), l’un des instruments les plus éprouvés pour lutter contre la crise, implique une dislocation des activités économiques qui frappe la demande globale. Du côté des dépenses, la perte de revenus fait baisser la consommation et freine la demande. On a beaucoup écrit sur les mégatendances qui suivraient la crise actuelle sans précédent de la pandémie, à savoir la numérisation, l’automatisation, la fabrication intelligente, les activités liées à la santé, le commerce électronique et le commerce de détail. Cependant, plus la victoire contre le virus est obtenue rapidement grâce à un processus de vaccination plus rapide, plus les chances de sauter à l’échelle pour une récupération en forme de V, de U ou de K sont élevées au cours de l’année en cours.

Toutes les estimations faites en janvier’21 ont été revues en avril’21 et elle se poursuit en mai-juin’21. Dans la résolution du MPC, la RBI a réduit la croissance du PIB de 10,5% au cours de l’EX22 (estimée plus tôt) à 9,5%, ce qui comprend une croissance de 18,5% au premier trimestre, 7,9% au deuxième trimestre, 7,2% au troisième trimestre et terminant le quatrième trimestre avec une croissance de 6,6%. Déjà, la croissance du premier trimestre a été ramenée par la RBI de 26% à 18,5%.

Les éléments positifs des estimations de la RBI ont été considérés comme une demande rurale croissante, un impact de mousson satisfaisant et une forte poussée mondiale dans le secteur des exportations. Ces facteurs pourraient, selon toute vraisemblance, perdurer pendant la période de solde de l’exercice en cours. Cependant, le rythme de vaccination et l’issue des 2e et 3e vagues du virus sont les deux éléments qui présentent des risques à la baisse. La tendance au T2 serait surveillée de près pour évaluer l’impact réel pour l’ensemble de l’année.

La publication officielle des estimations provisoires du PIB pour la période FY21 met en évidence les domaines qui nécessitent une attention particulière pour réaliser la croissance de 9,5% du PIB au cours de l’exercice en cours. Le PIB de l’exercice 21 est en baisse de 7,3 %, ce qui est nettement inférieur à la croissance de 4,0 % réalisée au cours de l’exercice 20.

En ce qui concerne l’investissement, la FBCF aux prix courants a baissé de Rs 5,01,438 crore, ce qui porte sa part dans le PIB de 28,8% au cours de l’EX20 à 27,1% au cours de l’EX21. Les dépenses du gouvernement pour les établissements de santé, la distribution de nourriture et d’autres biens nécessaires aux victimes de Covid, le transfert direct de fonds aux agriculteurs ont considérablement augmenté cette année. Cela se reflète davantage en comparant les dépenses supplémentaires de consommation finale du gouvernement (aux prix courants) d’une valeur de 1 82 399 crores au cours de l’exercice 21 par rapport à l’exercice 19. En fait, cette composante dans certains des pays avancés du PIB est sensiblement plus élevée dans le contexte de leur devoir de supporter une dépense de protection sociale beaucoup plus importante. Selon toute vraisemblance, cette composante du PIB continuerait de croître également pendant l’exercice en cours.

Le bon côté est fourni par la croissance du PIB de 1,6% (bien que faible) au quatrième trimestre de l’exercice 21. Après décembre’20, les choses s’amélioraient en ce qui concerne la gravité de la pandémie dans le pays avant l’émergence de la deuxième vague à la fin de mars’21. Il faut mentionner que le scénario d’allègement des deux premiers mois du premier trimestre de l’exercice 21 a entraîné une poussée des investissements publics dans les routes et dans les segments du logement abordable.

Par conséquent, le défi le plus difficile à relever pour redresser la croissance en berne du PIB concerne le maintien des investissements publics dans les infrastructures et la construction. La demande globale a besoin d’un coup de pouce particulier en améliorant le transfert direct ainsi que la ration gratuite aux travailleurs marginaux et migrants, aux agriculteurs, aux familles BPL.

Il est essentiel de poursuivre l’annonce budgétaire des investissements publics dans les routes, les chemins de fer, le logement abordable, le transport de l’eau, du gaz et du pétrole, les ports, l’irrigation. L’incertitude qui règne dans l’économie sur la croissance de la demande et le taux de retour sur investissement frais doit être prise en compte par un niveau plus élevé d’intervention du gouvernement dans les projets d’infrastructure pour inciter l’investissement privé grâce à la mise en œuvre du module PPP sous la forme de HAM (Méthode d’annuité hybride), BOT (Build, Operate and Transfer) et EPC (Engineering, Procurement and Construction).

—Les opinions exprimées sont personnelles

Savez-vous qu’est-ce que le ratio de réserve de trésorerie (CRR), le projet de loi de finances, la politique budgétaire en Inde, le budget des dépenses, les droits de douane ? FE Knowledge Desk explique chacun de ces éléments et plus en détail sur Financial Express Explained. Obtenez également les cours boursiers BSE/NSE en direct, la dernière valeur liquidative des fonds communs de placement, les meilleurs fonds d’actions, les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants sur Financial Express. N’oubliez pas d’essayer notre outil gratuit de calcul d’impôt sur le revenu.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Dernière étape de Nadal et Djokovic avant de se retrouver

Tempête royale alors que les étudiants d’Oxford annulent Queen pour «représentation du passé colonial» | Royale | Nouvelles