Les Pays-Bas autoriseront 100% de capacité la saison prochaine

11/06/2021 à 20:51 CEST

.

Les Pays-Bas autoriseront stades de football et d’autres sites sportifs sont remplis de 100% de la capacité la saison prochaine tant que les participants, qui ils n’auront pas à porter de masque, présentez un test COVID-19 négatif ou montrer qu’ils sont vacciné.

« Le début de la nouvelle saison en première division, en deuxième division et en championnat féminin aura lieu à stades pleins, comme cela a été fait avant & rdquor;, a annoncé ce vendredi le Eredivisie et la Association royale néerlandaise de football dans une déclaration commune.

Des contrôles seront mis en place aux entrées des sites sportifs pour demander aux test négatif pour COVID-19, fait au plus 40 heures avant, vague amorce de vaccination, et la le masque ne sera pas obligatoire.

L’aide de supporters des équipes visiteuses, jusqu’à présent interdit dans les jeux à capacité limitée, sera à nouveau autorisé à condition que les autorités locales l’approuvent.

« C’est une nouvelle que nous attendions depuis longtemps, ça a été une année très difficile pour le football& rdquor;, ont noté l’Eredivisie et la fédération.

La saison débutera avec les matchs de deuxième division le 6 août; la Supercoupe, le 7 août ; la première division, le 13 août ; et la ligue féminine, le 27 août.

L’assouplissement des mesures dans les stades est dû au fait que le Gouvernement a annoncé ce vendredi qu’il sera possible organiser des événements à 100% de sa capacité et sans avoir à respecter la distance de sécurité, avec un maximum de 25 000 personnes au 30 juin et sans cette dernière limite au 29 juillet.

L’exécutif a expliqué dans un communiqué qu’il a pris la mesure car en été « plus de personnes auront été vaccinées et les taux d’infection devraient encore baisser & rdquor ;.

45,29 % de la population néerlandaise ont reçu au moins une dose du vaccin et 23,59 % ont déjà le régime complet, des chiffres légèrement supérieurs à la moyenne de l’Union européenne, bien que ci-dessous des pays comme l’Espagne ou l’Allemagne.

Share