Les pénalités sur la grille continuent de s’accumuler au Grand Prix de Russie

Antonio Giovinazzi est le dernier pilote à avoir écopé d’une pénalité sur la grille du Grand Prix de Russie, perdant cinq places pour une nouvelle boîte de vitesses installée.

Mais, selon la logique de la grille de Formule 1, le pilote italien ne perd en fait qu’une place de la P15 à la P16, car Valtteri Bottas, Nicholas Latifi, Charles Leclerc et Max Verstappen se voient tous infliger des pénalités plus importantes.

Les actions d’Alfa Romeo ont apparemment été déclenchées par la décision de Mercedes de saisir « l’opportunité tactique de mettre un autre PU dans le pool avec Valtteri Bottas » dimanche matin.

En d’autres termes, envoyez le Finlandais à l’arrière de la grille et de manière cruciale devant Max Verstappen de Red Bull et essayez de le gêner tout le dimanche après-midi à Sotchi, que ce soit en soutenant le Néerlandais sur la piste ou en faisant correspondre sa stratégie – peut-être même une combinaison des deux.

Avec cette dernière pénalité confirmée, Alfa Romeo a pu voir qu’ils pourraient installer une nouvelle boîte de vitesses sur la voiture de Giovinazzi au prix de ne perdre qu’une place. Une très bonne affaire quand on peut l’obtenir.

La baisse mineure de la grille de Giovinazzi déplace également Nikita Mazepin de Haas dans les hauteurs élevées de P15.

La dernière grille provisoire du Grand Prix de Russie est la suivante :

1 Lando Norris McLaren
2 Carlos Sainz Ferrari
3 George Russell Williams
4 Lewis Hamilton Mercedes
5 Daniel Ricciardo McLaren
6 Fernando Alonso Alpin
7 Lance Stroll Aston Martin
8 Sergio Perez Red Bull
9 Esteban Ocon Alpin
10 Sebastian Vettel Aston Martin
11 Pierre Gasly Alpha Tauri
12 Yuki Tsunoda Alpha Tauri
13 Kimi Raikkonen Alfa Romeo
14 Mick Schumacher Haas
15 Nikita Mazepin Haas
16 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo
17 Valtteri Bottas Mercedes
18 Nicolas Latifi Williams
19 Charles Leclerc Ferrari
20 Max Verstappen Red Bull

Share