Les pilotes de F1 rejoignent les réseaux sociaux #StopOnlineAbuse Boycott

Les pilotes de Hamilton F1 se joignent au boycott des réseaux sociaux contre les abus

Trois pilotes de Formule 1 actuels, dirigés par le sept fois champion du monde Lewis Hamilton, ont rejoint vendredi les principales organisations sportives dans un boycott croissant des médias sociaux pour protester contre les abus en ligne.

La campagne dirigée par le football a pris de l’ampleur, s’étendant des clubs et des ligues aux organismes nationaux et internationaux de tennis, de cricket, de rugby et de cyclisme.

L’UEFA a déclaré qu’elle resterait silencieuse sur ses plates-formes ce week-end, à partir de 1500 BST (1600 CEST) vendredi.

“Pour être solidaire de la communauté du football, je vais devenir sombre sur mes canaux de médias sociaux ce week-end”, a déclaré Hamilton, sur Instagram, où il compte 22 millions de followers.

«Il n’y a pas de place dans notre société pour tout type d’abus, en ligne ou non, et pendant trop longtemps, il a été facile pour quelques-uns de publier de la haine derrière leurs écrans.

«Si un boycott ne résoudra peut-être pas ce problème du jour au lendemain, nous devons appeler au changement en cas de besoin, même si cela semble être une tâche presque impossible», a ajouté le pilote de Mercedes F1, qui court au Portugal ce week-end.

Lando Norris de McLaren, qui a été victime d’abus de la part de trolls en ligne et compte un million d’abonnés sur Twitter, a déclaré qu’il soutenait également le boycott.

«Tout le monde est aux prises avec des abus ici à un moment donné et les entreprises de médias sociaux doivent faire plus pour y remédier», a déclaré le joueur de 21 ans. «Se cacher derrière un clavier n’est pas acceptable. Trop c’est trop.”

L’ancienne équipe de F1 de Hamilton, McLaren, a déclaré que l’équipe ne prévoyait pas de faire une panne de courant.

“Nous pensons qu’il est très important pour nous au cours d’un week-end de course d’avoir cet engagement positif avec nos fans”, a déclaré le directeur de l’équipe Andreas Seidl aux journalistes lors d’un appel vidéo de Portimao.

George Russell, 23 ans, de Williams, a déclaré qu’il était temps de faire un changement.

«Il y a beaucoup trop d’abus en ligne, de haine, de négativité, de racisme qui ne sont tout simplement pas mérités», a-t-il déclaré. «Je pensais qu’il était de notre devoir de sensibiliser le plus possible, pas seulement dans le sport.» (Reportage par Alan Baldwin)

Remarque: Chez GRANDPRIX247, nous sommes fiers que les pilotes de F1 aient bien compris ce fléau moderne et nous avons applaudi les efforts des autres qui le font tout en exhortant nos collègues et les fas à suivre leur exemple, comme nous l’avons fait en répondant à l’appel de Lewis Hamilton. #StopOnlineAbuse

il est temps de faire un message de changement