in

Les polemans Ferrari “n’ont pas le rythme pour gagner” à Bakou

Ferrari est pessimiste quant à la perspective de remporter le Grand Prix d’Azerbaïdjan malgré la pole position avec Charles Leclerc à Bakou.

Dans une saison où Mercedes et Red Bull sont les principaux protagonistes de la saison 2021, les deux derniers combats pour la pole position à Monaco et Bakou ont fait le chemin de Ferrari – bien que les deux places P1 de Leclerc aient été confirmées par des accidents avant la fin de la session.

Même s’il y a un petit astérisque sur les pôles de Leclerc, il est indéniable que Ferrari a fait un pas en avant significatif après son plus bas classement en championnat des constructeurs en 40 ans la saison dernière.

Mais, malgré les progrès, Ferrari ne pense pas avoir fait suffisamment de progrès pour repousser Mercedes et Red Bull au Grand Prix d’Azerbaïdjan.

Habillez-vous aux couleurs de Ferrari via la boutique officielle de Formule 1

“Nous nous attendons à un combat difficile car nous pensons que nous n’aurons pas le rythme pour nous battre pour la victoire”, a déclaré le directeur sportif de Ferrari Laurent Mekies aux journalistes à Bakou.

« Ce sera donc une course défensive.

“[But] Je pense que c’est une bonne sensation d’obtenir la deuxième pole d’affilée.

« C’est bon pour l’équipe, l’équipe est très concentrée sur le développement de chaque course, la construction de chaque course. Et c’est bien d’avoir ce genre de résultat pour construire ce que nous essayons de construire.

Ce dernier sentiment a été repris par le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, qui s’est maintenant éloigné du mur des stands lors d’un remaniement de la Scuderia.

“C’est bien deux pôles d’affilée”, a déclaré Binotto à Sky Italia.

« Parce que cela confirme la croissance de l’équipe, la croissance de la voiture, la croissance des pilotes. Donc je suis vraiment content de ça. Les deux pilotes s’amélioraient tous les deux lors de la dernière tentative, je suis sûr qu’ils auraient pu bien faire.

« C’est donc une vraie pole, une pole qui est le résultat d’une bonne performance.

« Ici, il y a une longue ligne droite, des conditions différentes, donc nous avons été prudents car pour nos simulations, nous ne nous attendions pas à être aussi compétitifs ce week-end.

« Cela dit, nous savions être en forme, l’équipe est [in good shape] ainsi que. Je pense que c’est encourageant, c’est une équipe qui peut bien faire, aussi tournée vers l’avenir. Cela prouve que nous continuons de croître.

À propos de la course elle-même, Binotto a ajouté : « Ce sera une course très serrée, pour tout le monde. Habituellement, ici à Bakou, tout peut arriver, incidents, drapeaux rouges et voitures de sécurité.

«Je pense qu’il y a des opportunités pour qui est devant et qui est derrière. Donc Carlos aussi peut faire une très bonne course. Il sera important de gérer les pneus et de choisir les opportunités que la course offrira d’un point de vue stratégique.

Reportage supplémentaire de Luca Brambilla

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Luis Enrique minimise les craintes de fatigue de Pedri avant l’Euro

La réaction amusante de Logan Paul après avoir découvert qu’il pesait plus de deux pierres de plus que Floyd Mayweather