Les rituels matinaux «fumant à la chaîne» de la princesse Margaret ont permis de commencer tranquillement la journée p | Royal | Nouvelles

Sa routine matinale était une longue affaire somptueuse qui convenait à une femme de son statut social et de sa renommée. L’auteur Craig Brown donne un aperçu alléchant des rituels matinaux de la sœur cadette de la reine dans son livre «Ma’am Darling». Selon M. Brown, Margaret se réveillait chaque jour vers 9 heures du matin.

Sur ce, elle prendrait «le petit déjeuner au lit, suivi de deux heures au lit en écoutant la radio, en lisant les journaux (qu’elle laissait invariablement éparpillés sur le sol) et en fumant à la chaîne».

Après s’être renseignée sur l’actualité, la princesse allait ensuite se fortifier le moral avec une heure dans le bain, avant de se coiffer et de se maquiller.

Une fois habillée, elle sortait de sa chambre à 12 h 30 et descendait les escaliers pour un rafraîchissant “vodka pick-me-up”.

Malgré leurs différences de tempérament, la reine et Margaret étaient liées par un «lien primitif» fort, selon l’auteur royal Andrew Morton.

Le profond sentiment de loyauté de Margaret envers sa sœur était au cœur de leur relation.

M. Morton la décrit comme étant «l’ailier» de la reine, capable de dire des choses que le souverain a pu penser, mais ne pouvait pas exprimer.