L’Espagne s’acclimate à la Russie au Petrovsky à Saint-Pétersbourg

29/06/2021 à 21h30 CEST

Jordi Gil

L’équipe espagnole a à peine pris quelques heures au repos après leur belle victoire contre la Croatie pour se mettre au travail pour les quarts de finale de l’Euro 2021 contre la Suisse vendredi. L’expédition a volé en début d’après-midi de Copenhague à Saint-Pétersbourg et, dès qu’il est arrivé, il est allé au stade Petrovsky pour animer une session de formation.

L’Espagne a choisi l’ancien domaine du Zénith de Saint-Pétersbourg de tenir leurs séances d’avant-match vendredi. C’est un complexe historique et polyvalent, qui s’est également distingué pour la pratique de l’athlétisme. La sélection réside dans un autre lieu emblématique de la ville, l’hôtel Astoria, avec 109 ans d’histoire et par lequel des personnalités de toutes sortes sont passées depuis son ouverture.

De présidents comme George Bush ou Margaret Tatcher aux artistes de la stature de Pavarotti, Madonna, Elton John ou Jack Nicholson ils ont séjourné à l’Astoria, situé en face de l’historique ambassade impériale allemande à Saint-Pétersbourg.

L’équipe nationale se préparera au Petrovsky, mais jouera vendredi contre la Suisse dans le moderne Kretovsky, inauguré en 2017 à l’occasion de la Coupe des Confédérations et qui a accueilli plusieurs matchs de la Coupe du monde 2018 en Russie. Ce même stade accueillera la finale de la Ligue des champions 2022.

La séance s’est déroulée normalement, avec des visages heureux après la victoire contre la Croatie, et avec une plus grande charge pour les joueurs qui n’ont pas agi en le parc de Copenhague.

Share