Lewis Hamilton classe sa qualification de Portimao “ en bas ”

Sir Lewis Hamilton pensait que son samedi au Grand Prix du Portugal 2021 était «au fond de mes séances de qualification au fil du temps».

Le septuple champion du monde s’est qualifié pour une course de F1 269 fois depuis ses débuts en 2007 et un départ au premier rang aux côtés de son coéquipier Mercedes en pole position, Valtteri Bottas, semble tout sauf un désastre.

Mais c’était un après-midi déroutant dans un lieu qui, pour la deuxième année consécutive, a été inscrit au programme comme un ajout tardif en raison d’une annulation causée par la pandémie de santé.

Des vents violents, de l’asphalte lisse et des voitures qui se comportent différemment sur des composés de pneus contrastés ont permis une séance de qualification difficile à prévoir en termes de qui avait l’avantage entre Mercedes et Red Bull.

Cependant, ce sont finalement les champions du monde qui sont sortis vainqueurs avec Bottas et Hamilton respectivement premier et deuxième devant un Max Verstappen visiblement frustré et son coéquipier Sergio Perez.

Étonnamment, Mercedes a été plus rapide sur les médiums que sur les tendres et a chaussé des pneus jaunes plutôt que rouges pour leur dernière course en Q3, ce qui s’est avéré un anti-climax car aucun des principaux prétendants n’a amélioré son temps précédent.

Découvrez toutes les dernières marchandises Lewis Hamilton sur la boutique officielle de Formule 1

Hamilton, qui avait réalisé un tour fulgurant en Q2 qui était de 0,38 seconde plus rapide que le tour de la pole de Bottas, s’est senti déçu.

“C’était moyen – cette séance de qualification va probablement au fond de mes séances de qualification au fil du temps”, a déclaré le Britannique de 36 ans à Sky F1. «Honnêtement, il y avait tellement de temps disponible et je ne l’ai tout simplement pas fait.

«Les conditions sont vraiment difficiles ici – la surface de la piste est très lisse avec peu d’adhérence et les pneus, il faut des tours supplémentaires pour obtenir la température même si c’est une très belle journée. Une minute vous avez de l’adhérence, la suivante pas et c’est difficile pour tout le monde. »

Concernant les fluctuations des performances, il a ajouté: «Je ne comprenais pas pourquoi Red Bull était encore plus bas plus tôt dans la séance.»

Une bataille féroce s’est ensuivie lors de la course vers la zone de freinage d’ouverture lors de la dernière course à Imola, remportée par Verstappen, et Hamilton a indiqué qu’il ne donnerait pas de quart à son rival potentiel pour le titre cette fois.

«Allez-y all-in», dit-il. «Ce sera probablement une bataille serrée entre nous trois et j’essaierai de me rapprocher le plus possible de Valtteri dès le départ.

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et aimez notre page Facebook