in

Lewis Hamilton pense qu’il n’aurait pas pu aller plus vite en FP2

Lewis Hamilton a terminé FP2 à Bakou en 11e position, et l’homme de Mercedes ne pense pas qu’il aurait pu aller plus vite.

Ce n’était pas le meilleur des vendredis après-midi pour l’équipe allemande car ils ont eu du mal à trouver un rythme avec Hamilton et Bottas terminant la journée respectivement 11e et 16e Taureau rouge obtenu une finition 1-2.

Pour aggraver les choses, Hamilton dit qu’il était satisfait de ses performances, estimant qu’il n’aurait pas pu mieux conduire, suggérant que le problème vient de la voiture.

“Honnêtement, j’ai généralement passé une très bonne journée”, a déclaré Hamilton aux journalistes.

“C’était propre, j’ai fait tous les tours dont nous avions besoin, il n’y a pas eu vraiment d’erreurs – j’ai eu un blocage dans [first practice].

« Nous sommes juste lents. En général, j’ai l’impression de bien conduire et la voiture se sent mieux dans [first practice]. Dans celui-ci, il n’y avait tout simplement plus de temps.

« Nous sommes définitivement en panne et je pense que tout le monde va se gratter la tête et regarder dans les données pour essayer de comprendre comment nous pouvons nous améliorer. »

F1 TV offre aux lecteurs de PlanetF1 10% de réduction sur leurs abonnements Access et Pro ! Cliquez ici et utilisez le code PLANETF10 à la caisse*

*l’offre expire le dimanche 6 juin à minuit

En termes de meilleurs tours, le Britannique était à un peu plus d’une seconde du meilleur temps de la séance établi par Sergio Perez.

Il était au moins plus proche du Mexicain et de Verstappen sur les longs runs, avec un rythme moyen meilleur que tout le monde sauf eux.

Néanmoins, alors qu’il dit que la voiture se sentait légèrement mieux avec plus de carburant à bord, il n’en était toujours pas satisfait.

« Je ne me sentais pas bien dans cette séance », a-t-il déclaré.

« En général, je poussais, j’étais à la limite, mais la voiture est limitée. Il y a des domaines où je devrais être plus rapide mais il n’y a plus d’adhérence. Mais nous y travaillerons.

« Bien sûr, ce n’est certainement pas facile de sortir du top 10 quand nous avons eu le rythme ailleurs. Je ne sais pas vraiment où nous en sommes.

A Monaco, la Mercedes n’avait pas le rythme de la Red Bull ou même de la Ferarri lors des essais, mais l’équipe avait suffisamment progressé au moment des qualifications pour que Bottas prenne la troisième place.

Le Finlandais a l’impression que les choses vont encore pire ici qu’elles ne l’étaient au même moment.

“Monaco, ce n’était pas facile mais au moins nous y étions plus ou moins au moment des qualifications”, a-t-il déclaré.

“Maintenant, nous semblons être un peu en retrait, donc la journée a été définitivement plus difficile que prévu, et nous devons trouver exactement pourquoi.”

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Les joueurs de tennis Mattek-Sands et Swiatek parviennent à se qualifier pour les huitièmes de finale aux dépens de Friedsam et Wang

Tout ce qu’Apple prévoit d’annoncer la semaine prochaine – .