Lewis Hamilton veut que la FIA mette fin à la “ marge de manœuvre ” de Red Bull

Lewis Hamilton a déclaré que la FIA devait cesser de donner une «marge de manœuvre» à Red Bull et réprimer les équipes qui repoussent les limites des règles techniques de la F1.

Red Bull et Mercedes semblent prêts à se battre pour les deux titres jusqu’à la fin de la campagne 2021 après que le premier ait réduit l’écart avec l’équipe allemande au cours de l’hiver.

Les deux rivaux ont commencé à s’affronter hors piste comme sur piste, Hamilton se plaignant que ses adversaires avaient utilisé un aileron arrière «plié» lors du Grand Prix d’Espagne.

La FIA a depuis déclaré qu’elle commencerait à effectuer d’autres tests à la mi-juin, ce qui, selon le Britannique, pourrait être trop tard car cela pourrait permettre à Red Bull d’avoir encore un avantage considérable au Grand Prix d’Azerbaïdjan à Bakou avant cette date.

Il pense également que l’aile n’était pas la seule chose que l’instance dirigeante a indûment autorisée à Red Bull de s’en tirer la dernière fois.

«C’est (l’aile) vaudra probablement au moins six dixièmes là-bas (Bakou)», a déclaré Hamilton à Sky Sports.

«Je pense que nous devons continuer à faire pression sur la FIA pour qu’elle fasse un meilleur travail de contrôle des choses, vous savez?

«Si vous regardez la dernière course, par exemple, nous étions censés tous garder nos couvertures (de pneus) pendant les qualifications. Red Bull a été autorisé à retirer le leur, et personne d’autre n’est autorisé à le faire. Je pense donc que nous devons simplement nous assurer que c’est cohérent pour tout le monde.

«Ce que vous devez reconnaître, c’est que ces ingénieurs sont des génies, donc si vous leur laissez une marge de manœuvre, ils se tortilleront.»

Pour fêter le retour du Grand Prix de Monaco, F1 TV offre aux lecteurs de PlanetF1 10% de réduction sur leurs abonnements Access et Pro! Cliquez ici et utilisez le code PLANETF110 lors du paiement *

* l’offre expire le dimanche 23 mai à minuit

Cette année, Hamilton et Verstappen s’affrontent avec des machines largement égales pour la première fois depuis qu’ils sont tous les deux sur la grille.

Les deux ont déjà été roue à roue à plusieurs reprises, le Red Bull poursuivant la Mercedes à Bahreïn et les rôles inversés à Barcelone après que le Néerlandais se soit frayé un chemin devant Hamilton au début et que le Britannique se soit écarté pour éviter un collision.

Malgré cela, les deux ne se sont pas encore réunis, la course restant à peu près propre et juste.

Le PDG de McLaren, Zak Brown, pense que ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne le fassent, et Hamilton dit que, comme c’est lui qui sent qu’il a moins à prouver, c’est à lui de s’assurer qu’ils ne le font pas.

«Je pense que j’ai bien fait d’éviter tous les incidents jusqu’à présent. Nous en avons 19 de plus [races] aller et nous pourrions nous connecter – j’espère que non », a-t-il déclaré aux journalistes à Monaco.

«La bonne chose, je pense, c’est qu’il y a un bon équilibre de respect entre nous.

«Je pense que peut-être, comme vous le savez, il pense qu’il a peut-être beaucoup à prouver. Je ne suis pas forcément dans le même bateau là-bas. Je suis plus à long terme, une sorte de mentalité “ c’est un marathon pas un sprint ”, c’est finalement pourquoi j’ai les statistiques que j’ai.

“Je vais donc continuer avec ça et je ferai tout pour éviter de nous connecter.”

Quant au Monaco Grand lui-même, Hamilton a déclaré: «Nous ne savons pas à quoi nous attendre. Red Bull était incroyablement proche il y a deux ans.

«C’est une voiture très différente, nous avons des pneus différents. Red Bull va être très difficile à battre ce week-end. C’est une piste qui a toujours été forte pour eux et compte tenu de l’écart entre nous, vous pouvez imaginer ce week-end qu’ils pourraient être en avance.

«Mais nous ferons tout ce que nous pouvons pour nous assurer que ce n’est pas le cas.»

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!