L’heure de la revanche pour l’Espagne

26/09/2021 à 17h44 CEST

Cristina Moreno

L’Espagne et le Portugal se retrouvent demain (16h30) en quarts de finale de la Coupe du monde en Lituanie, un duel au parfum de revanche, la réédition de la finale européenne 2018.

Ensuite, le Portugal s’est imposé en Slovénie (3-2), avec des buts du vétéran Ricardinho et un doublé de Bruno Coelho. Marc Tolrà et Lin ont été les buteurs de l’Espagne. Des quatre protagonistes, tous sauf Lin, auront l’occasion de se revoir dans le duel qui enverra l’une des deux équipes en demi-finale. Les deux, avec le Brésil ou l’Argentine, sont favoris pour le titre et surmonter cette pierre d’achoppement du quart de tour pourrait être un grand pas.

La Vilnius Arena, qui a accueilli hier le duel entre le Maroc et le Brésil, sera le théâtre du duel entre les Espagnols et les Portugais. Une rencontre qui, comme l’avait prédit le sélectionneur espagnol, Fede Vidal, Il est présenté très uniforme et sera décidé sur les petits détails.

A la recherche d’un plus pour ce duel ibérique, le Rouge a reçu hier un entretien très particulier. Le marcheur vétéran Chuso Garcia BragadoPar le biais d’un appel vidéo, il s’est exprimé hier pour la sélection de sa vaste expérience et de ses expériences à l’intérieur et à l’extérieur de la compétition.

Les de Fede Vidal Ils arrivent à ce match après leur victoire solennelle contre la République tchèque en huitièmes de finale (5-2). Un match dans lequel ils ont eu un petit moment de doute en seconde période et que le vétéran a terminé avec sa cible Carlos Ortiz.

Le capitaine espagnol aura devant l’un de ses grands amis, Ricardinho. Bannière de l’équipe nationale portugaise et coéquipier au cours des sept dernières saisons (entre Movistar et ACCS). « Je vais lui dire d’être calme, car dans les moments importants, il laisse toujours une pièce dont il se souvient et j’espère qu’il n’a pas économisé grand-chose », a-t-il plaisanté dans une interview à ‘Fifa.com’.

Share