L’heure de Leo Messi

03/07/2021 à 08:01 CEST

Le moment de vérité est arrivé pour Leo Messi en Copa América 2021. L’Argentine entame son assaut final sur le titre dans un seul match de quart de finale contre un Équateur plus qu’abordable, à Goiania (à 03h00 CEST). C’est le début d’une semaine trépidante au cours de laquelle le meilleur de tous les temps cherchera le premier titre tant attendu (et bien mérité) avec son équipe.

Léo exerce un leadership positif incontestable dans une équipe, dirigée par un nouveau coach comme Lionel Scaloni, et aux costumes encore très tendres. Il a signé une impressionnante première phase de championnat, dans laquelle le crack des cracks a été le meilleur footballeur de la compétition, avec trois buts (il est le tireur solo du tournoi) et deux passes décisives, et qui a fait la différence quand il a vraiment été nécessaire.

RECORDS AVEC L’ARGENTINE

Il s’agit d’un tournoi très spécial pour Messi, puisqu’il a remporté sa triple couronne avec son équipe.: dépassé Javier Mascherano et il est le joueur le plus international de son pays (il atteindra aujourd’hui 149 matchs avec l’Albiceleste) ; le meilleur buteur (il a déjà 75 points) et qui a donné le plus de passes décisives (il en compte 44).

La traversée avec l’Équateur ne peut pas être considérée comme un match de triche. D’abord parce que l’Argentine reste invaincue (trois victoires et un nul, lors des débuts face au Chili) et que la présence de La Tri dans ce tour est pratiquement une coïncidence. Le classement de l’équipe dirigée par le sélectionneur argentin Gustavo Alfaro Cela s’est produit lors de la dernière journée, lorsqu’il a entamé un 1-1 contre les réserves du Brésil, qui s’étaient déjà assuré la première place de leur groupe. Il lui faudrait aujourd’hui être un invité de pierre devant un Albiceleste convaincu de ses possibilités, qui cherchera, principalement, à être pérenne dans sa prestation tout au long des 90 minutes.

L’Argentine s’est imposée dans chacun de ses matches. C’est la seule équipe à avoir marqué trois buts dans le premier quart d’heure, sur laquelle elle a basé ses triomphes. A cela, il faut ajouter que l’Equateur offre de nombreuses faiblesses défensives, puisqu’il a concédé dans tous les matches, et c’est un facteur qui peut avoir des conséquences mortelles contre un Leo branché comme vu jusqu’à présent.

Scaloni, qui a tourné lors des quatre matches de la phase de poules, retrouvera son onze idéal Avec lequel il tentera de récupérer le ballon pour désactiver l’Équateur, qui a étonnamment eu 56% de possession dans ses matchs, ce qui rompt avec l’image d’une équipe qui se ferme et joue sur la contre-attaque.

LAUTARO HOLDER, LE KUN SUR LE BANC

Lautaro Martínez est le 9e argentin pour Scaloni. Contre la Bolivie, il fait enfin ses débuts dans le tournoi. L’entraîneur ne croit pas à une formation à deux points classiques, même si le Taureau, lorsqu’il a le mieux performé cette saison, a été, à l’Inter Milan, aux côtés de Lukaku. C’est pourquoi il Kun il devra attendre son opportunité.

Le nouvel attaquant du Barça a réalisé de très bonnes performances dans les minutes qu’il a appréciées, retrouvant son ton, après une dernière saison à City que Guardiola ne lui a pas donné beaucoup d’options. Et, du point de vue blaugrana, le meilleur qui a été vu ces jours-ci au Brésil a été, sans aucun doute, l’entente avec Leo, qui se reflète dans l’aide que Présage l’a fait dans le deuxième but de Messi contre la Bolivie. Les deux jouent par cœur, ils ont des sentiments, ils se complètent et ils ont créé des automatismes.

En théorie, Scaloni va se passer, au départ, de Papu Gómez et de Di María, bien qu’ils aient donné beaucoup plus d’emballage à l’équipe. La performance du canchero de Séville dans le tournoi est remarquable : il applique le même langage footballistique que Léo Messi, ils s’associent naturellement, divisent l’attention défensive et arrivent très bien de la deuxième ligne. Son entraîneur préfère cependant Léo Celso, un autre footballeur qui a présenté des prestations intéressantes et qui a dû se reposer à cause d’une entorse à la cheville.

A côté de Leo et Lautaro, il y aura, à nouveau, Nico González, qui a commencé le tournoi, puis a laissé sa place à Dis Maria et au matelas Ange Corréa. Le nouveau joueur de la Fiorentina reconstruit le centre du terrain, donnant la flexibilité tactique pour passer du 4-3-3 au 4-2-2 que son entraîneur souhaite tant.

LES ALIGNEMENTS ARGENTINE-ÉQUATEUR

Argentine: Emiliano Martínez; Nahuel Molina, Pezzella, Otamendi, Acuña (Tagliafico); De Paul, Paredes, Lo Celso; Lionel Messi, Lautaro Martínez et Nicolás González.

Equateur : Galindez ; Preciado, Arboleda, Hincapié, Palais; Caicedo, Méndez, Alan Franco, Estupiñán; Valence et Preciado.

Arbitre: Wilton Sampaio (Brésil)

Stade: Olympique (Goiania)

Horaire: À 03h00 CEST.

Share