L’Ibex 35 reste sous les 9.000 après avoir reculé de 0,14% à l’ouverture

28/10/2021 à 9h24 CEST

PE

L’Ibex 35 a démarré la séance ce jeudi avec une baisse de 0,14%, qui a mené le sélectif à 8.959,5 entiers à 9h01, dans une journée encore marquée par la présentation des résultats des entreprises, notamment Repsol et Banco Sabadell, et la réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

Ainsi, après avoir clôturé hier avec une baisse de 0,33%, le sélectif madrilène a entamé la séance en dessous du niveau psychologique de 9 000 entiers, après avoir également appris en Espagne que le chômage avait baissé de 127 100 personnes au troisième trimestre de l’année, soit 3,6% de moins qu’au trimestre précédent, enregistrant ainsi sa plus forte baisse au troisième trimestre depuis 2018, lorsque le chômage avait diminué de 164 100 personnes.

De même, les investisseurs ont appris que l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté en Espagne de 2% en octobre par rapport au mois précédent et a fait grimper son taux interannuel à 5,5%, soit 1,5 point au-dessus du taux de septembre et son plus haut niveau en 29 ans, en raison de la hausse des prix de l’électricité.

Dans les premières mesures de la séance de ce jeudi, les plus fortes baisses Ils ont été notés par Red Eléctrica (-1,66%), PharmaMar (-1,18%), Telefónica (-0,96%), ArcelorMittal (-0,9%), Cellnex Telecom (-0,6%) et Repsol (-0,3%), tandis que sur le côté opposé était Indra (+ 0,99%), Meliá Hotels International (+ 0,92%), IAG (+ 0,84%), Endesa (+0 , 79%) et Sabadell (+ 0,1%).

Les reste des sacs européens ils ont ouvert dans le rouge avec des pertes de 0,1% dans le cas de Francfort, Paris et Londres.

D’autre part, le prix du baril de l’huile de qualité Brent, référence pour le Vieux Continent, s’établissait à 83 dollars, en baisse de 0,95%, tandis que le Texas s’établissait à 81 dollars, après avoir reculé de 0,9%.

Finalement, le cours de l’euro par rapport au dollar Il a été placé à 1,1599 ‘greenback’, tandis que la prime de risque espagnole s’élevait à 63 points de base, le taux d’intérêt requis pour l’obligation à dix ans s’élevant à 0,496 %.

Share