L’incertitude future d’Alfa Romeo « pas idéale » pour Antonio Giovinazzi

Antonio Giovinazzi a exprimé sa frustration sur deux fronts alors qu’il participait à un week-end important du Grand Prix de Russie pour son avenir en F1.

L’Italien se bat pour sauver son siège Alfa Romeo, au milieu des spéculations selon lesquelles l’équipe préfère mettre une recrue aux côtés de la nouvelle recrue Valtteri Bottas l’année prochaine.

Le partenariat de trois ans entre Giovinazzi et Kimi Raikkonen a été rompu, le Finlandais ayant annoncé qu’il prendrait sa retraite à la fin de la saison.

Et il semble probable qu’il s’agisse d’une toute nouvelle formation au sein de l’équipe basée en Suisse avec Bottas, qui a signé un contrat de trois ans, qui devrait rejoindre un nouveau venu en F1.

Le nom le plus étroitement lié à ce stade est celui du junior alpin Guanyu Zhou, bien que le patron de l’équipe Alfa Romeo, Fred Vasseur, puisse encore choisir d’accélérer son protégé de Formule 2 de 18 ans, Theo Pourchaire.

Le champion de Formule E Nyck de Vries ne semble pas non plus complètement hors de cause.

Les perspectives de Giovinazzi semblent beaucoup plus minces qu’il y a quelques semaines – et il est frustré non seulement de ne pas encore savoir où il en est, mais aussi de ne pas capitaliser sur quelques bonnes occasions lors des deux dernières courses pour montrer tout ce qu’il peut. faire.

Sur son avenir, Giovinazzi a déclaré aux journalistes à la veille du week-end du Grand Prix de Russie : « C’est sûr que ce n’est pas idéal mais au final ce n’est pas ma décision, c’est la décision de Fred et nous verrons ce qu’il décidera. »

F1 TV offre aux lecteurs de PlanetF1 10% de réduction sur les abonnements mensuels et annuels ! Afin de réclamer cette réduction fantastique, cliquez sur le lien suivant et utilisez le code promotionnel PLANETF10 à la caisse !*

*L’offre se termine à minuit le 26 septembre et exclut les Pays-Bas

Une chose que le joueur de 27 ans s’est améliorée ces derniers temps est ses performances en qualifications, ayant atteint la Q3 dans les Grands Prix des Pays-Bas et d’Italie. Mais il n’a pas marqué de points à chaque fois – principalement en raison, respectivement, d’une crevaison prématurée et d’une collision précoce avec une Ferrari qui l’a contraint à rentrer au stand.

« Vraiment frustrant », a déclaré Giovinazzi. « Zandvoort, à la fin, nous avons crevé, donc ce n’était pas notre dimanche, pour être honnête.

« Ensuite, c’est sûr que Monza était vraiment frustrant parce que c’était d’abord notre Grand Prix à domicile et nous avions un bon rythme. Après le premier tour, quand j’étais seul, le rythme était bon et c’était un peu frustrant.

« Mais c’est la course, nous savons comment c’est et j’espère que nous pourrons être rapides aussi ici à Sotchi et essayer d’en faire plus dimanche. »

Le rythme d’Alfa Romeo a fluctué cette saison et Giovinazzi a déclaré que les essais libres de vendredi seraient très instructifs.

« C’est sûr que c’est quelque chose que nous avons déjà trouvé depuis vendredi – si vous vous sentez bien avec la voiture, tout va bien », a-t-il déclaré. « On vous dira demain soir si je me sens bien avec la voiture !

« Ensuite, nous verrons comment cela se passe avec la météo – samedi semble être vraiment humide et dimanche, c’est 50-50. »

Share