Liste verte: les patrons du tourisme ont dénoncé la mise à jour sur les voyages au milieu des craintes d’un «été manqué» | Royaume-Uni | Nouvelles

Le gouvernement a annoncé jeudi son intention de supprimer la période de quarantaine pour les arrivées de 16 points chauds de vacances à partir de 04h00 BST lundi. Le secrétaire aux Transports Grant Shapps a également suggéré que les directives pour les voyageurs à double piqûre pourraient changer «plus tard dans l’été», leur permettant de voyager à partir de pays de la liste orange sans quarantaine.

Mais les dirigeants du secteur du tourisme ont déclaré que l’annonce n’était pas « suffisante » pour sauver l’été.

EasyJet a averti que le calendrier « n’est tout simplement pas assez ambitieux ».

Sean Doyle, PDG de British Airways, a déclaré à BBC News que l’industrie ne pouvait pas « se permettre un autre été manqué ».

Il a ajouté : « Il y a des emplois en jeu, des Britanniques séparés des membres de leur famille et nous ne pouvons pas nous permettre de gaspiller le succès de notre programme de vaccination. »

Cela survient après que la Belgique a annoncé son interdiction d’entrée aux voyageurs non-UE en provenance de Grande-Bretagne à partir de samedi.

Le pays a confirmé cette décision au milieu des craintes que la mutation Delta du coronavirus ne continue de se propager.

Jeudi, le Royaume-Uni a été inclus dans une liste de 26 pays étiquetés comme un hotspot « à très haut risque » pour les variantes de coronavirus.

D’autres pays considérés comme « à très haut risque » sont situés en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud.

Les règles de voyage belges n’autorisent désormais l’entrée qu’aux résidents de l’UE ou de la Belgique.

Share