Loeb envisage son retour en Championnat du monde des rallyes avec Ford

20/10/2021 à 11h42 CEST

Le retour de Sébastien Loeb le WRC monte en puissance. Ce mardi, le nonuple champion du monde des rallyes a pris le volant de la Ford Puma Rally1 sur les routes des Alpes, la scène de l’ancienne Costa Brava et les images diffusées par les organisateurs du RallyRACC semblent confirmer que l’épreuve du Français va au-delà d’une simple épreuve. La chose la plus logique est de penser que si Loeb a voyagé en Espagne pour monter dans la voiture M-Sport, ce n’est pas seulement pour le plaisir mais qu’il calibre ses vraies options pour revenir à la Coupe du monde ne serait-ce qu’à temps partiel, en alternant ses d’autres programmes sportifs, en Extreme-E et avec BRX dans le Rallye Dakar.

Richard Millier, directeur de l’équipe M-Sport Ford, n’a pas donné trop d’indices à ce sujet, assurant qu’il y avait « beaucoup d’obstacles à faire quelque chose avec Seb ». Malgré cela, le journaliste de Marca Nacho Villarín suppose que Loeb a déjà scellé un accord pour disputer l’année prochaine en WRC avec cette équipe et avec le nouveau Ford Puma Rally1 pour la nouvelle ère hybride du WRC.

Jusqu’à la date, M-Sport n’a confirmé qu’un seul pilote pour la saison 2022, Craig Breen de Hyundai. Avec l’Irlandais, tout indique qu’ils vont compléter leur tandem avec le Français Adrien Fourmaux, à plein temps alors qu’il y aurait une troisième voiture partagée par Gus Greensmith et Sébastien Loeb, qui est revenu sporadiquement aux championnats du monde en 2020 pour disputer deux rallyes avec Hyundai après avoir réalisé une longue et fructueuse carrière avec Citroën.

Share