Lucas Hernandez du Bayern Munich fait un battage médiatique sur Dayot Upamecano et plaisante sur le fait que les joueurs allemands devraient apprendre le français

Le défenseur du Bayern Munich Lucas Hernandez n’était pas du tout inquiet de former un partenariat avec Dayot Upamecano lorsque l’ancien défenseur central du RB Leipzig est arrivé en Bavière l’été dernier.

« Je connais très bien Dayot, nous avons appris à nous connaître en jouant pour l’équipe nationale. C’est un grand joueur, un très bon défenseur. Son intégration était très différente de la mienne car il connaissait déjà bien l’entraîneur (Julian Nagelsmann). Ils avaient travaillé ensemble à Leipzig et il connaissait sa façon de travailler, sa façon de jouer et ses attentes », a déclaré Hernandez à Bundesliga.com. « Il s’est installé très vite. C’est un bon ami à moi, un gars vraiment sympa. Il s’est très bien adapté. C’est un joueur très important pour nous et nous espérons qu’il maintiendra son niveau de performance actuel jusqu’à la fin de la saison. C’est un grand joueur pour nous et il nous donne beaucoup défensivement.

Avec tous les joueurs français à Munich à ce stade, Hernandez pense qu’au lieu de cours d’allemand pour les Français, cela devrait être l’inverse.

«Nous avons dit à Max, notre professeur d’allemand ici au club, qu’il devrait commencer à donner des cours de français aux Allemands. Parce qu’il y a plus de joueurs français que de joueurs allemands dans le club », a plaisanté Hernandez.

Share