L’UCI condamne les insultes racistes contre Nacer Bouhanni

04/07/2021 à 12:54 CEST

L’Union Cycliste Internationale (UCI) a condamné les propos racistes envers le coureur français d’origine algérienne Nacer Bouhanni. L’athlète a annoncé qu’il rapporterait aux tribunaux les attaques contre lui après l’incident dans lequel il a joué dans un sprint de la course Cholet-Pays de Loire, dans lequel Le Britannique Jake Stewart a été blessé.

Dans un communiqué de presse, l’UCI désapprouvé la discrimination raciale contre les cyclistes:“L’UCI condamne fermement les attaques racistes contre le coureur français Nacer Bouhanni sur les réseaux sociaux après sa disqualification en raison de son comportement dangereux lors du sprint final du test Cholet-Pays de Loire », expliquent-ils.

La plus haute instance du cyclisme mondial, qui jugera le comportement irrégulier de Bouhanni dans cette compétition, ne considère pas les insultes qu’il reçoit comme discutables. “Rien ne justifie les insultes dont il a été victime dans les jours qui ont suivi le fait dont il est accusé“, ont-ils expliqué.

L’UCI a rappelé dans le communiqué de presse son cengagement inconditionnel contre toute forme de discrimination, quelles qu’en soient les raisons. “Cette Fédération, que ce soit par ses statuts, son code d’éthique ou ses programmes, défend et promeut les principes d’inclusion et de respect d’autrui”, conclut le communiqué.