in

L’UEFA ignore et veut mettre fin à la Super League

02/08/2021 à 13:31 CEST

Vendredi dernier le FC Barcelone, Real Madrid et Juventus publié une déclaration à travers leurs comptes officiels démontrant leur satisfaction à l’égard de la décision judiciaire, dans laquelle l’UEFA a été ordonnée d’annuler toutes les actions contre les entités fondatrices de la Super League européenne. Mais Ceferin semble être en désaccord avec cette décision et il se moque totalement de ce qui a été décidé par les tribunaux de Madrid. Tel que rapporté par ‘The Times’ L’UEFA a assuré qu’elle ne respecterait pas sa décision et porterait l’affaire devant la Cour de justice de l’Union européenne.

Il semble que la lutte pour la Super League ne s’arrête pas et moins après la fondateurs de la Superliga ont réussi à gagner devant les tribunaux de Madrid, mais l’UEFA il ne laissera pas les fondateurs gagner et il ne restera pas les bras croisés.

Selon la décision du Tribunal de commerce 17 de Madrid, il s’agissait d’abolir toutes les restrictions, actions et sanctions économiques que l’UEFA il s’était imposé aux clubs fondateurs de la Superliga. En plus d’inclure les dossiers définitifs des dossiers disciplinaires ouverts au FC Barcelone, au Real Madrid et à la Juventus, mais pas seulement, ils ont également exposé qu’aucun club n’avait abandonné, puisque les communications des différents clubs n’avaient aucune valeur légale. En outre, les fédérations anglaise et italienne qui a pris des mesures contre la Super League ils doivent partir.

Mais bien qu’il s’agisse d’une décision d’un juge, pour Ceferin, cela semble avoir peu d’importance et l’UEFA a pris la décision de porter cette affaire devant la Cour de justice de l’Union européenne, au Luxembourg ils espèrent être d’accord.

Sean Strickland pense déjà à combattre Israël Adesanya

Le leader de Lordi reçoit un deuxième coup Covid 19 lors d’un événement de vaccination « pop up »