in

Luka Doncic manque la finale olympique

05/08/21 à 15h07 CEST

Luka Doncic a manqué la finale pour la Slovénie aux Jeux de Tokyo, subissant sa première défaite avec son équipe lorsqu’il est tombé à France par un 90-89 serré.

FRA

ALS

France, 90

(27 + 15 + 29 + 19) : De Colo (25), Batum (3), Fournier (23), Yabusele (9), Gobert (9) -cinq départs-, Ntilikina (0), Cabarrot (15), Heurtel (6), Automne (0).

Slovénie, 89

(29 + 15 + 21 + XX) : Dragic (1), Doncic (16), Blazic (14), Cancar (11), Tobey (23) -cinq départs-, Nikolic (0), Prepelic (17), Muric (0), Dimec (4), Hrovat (3), Cancar (11).

Arbitres :

Guilherme Locatelli (BRA), Juan Fernández (ARG) et Martins Kozlovkis (LET).

Incidents :

Deuxième demi-finale du tournoi de basket-ball masculin, disputée à la Saitama Super Arena, sans spectateurs.

Et c’est qu’ilLa star slovène a réalisé le troisième triple-double de l’histoire du tournoi (14 points, 10 rebonds et 12 passes décisives), mais cela n’a pas suffi et il devra se contenter de se battre pour le bronze.

La France entre en finale olympique dans un match choral des Français, avec De Colo (19) et Fournier (15) comme stylets principaux. Maintenant TIls tenteront de rééditer la victoire contre les États-Unis qu’ils ont remportée lors du premier match du tournoi.. Les Américains sont plus que prévenus.

Super rythme de score

Le match a commencé avec un rythme de score endiablé, où les deux équipes ont essayé de donner beaucoup de vitesse par leurs attaques. Et sur ce terrain Doncic bouge mieux que quiconque, qui a trouvé en Tobey le partenaire idéal pour commander tôt (14-20).

La France a tenté de contrôler la star slovène, mais a trouvé le pivot américain nationalisé pour terminer les attaques, sans Gobert pourrait imposer sa taille au sein de la zone (17-25).

Mais la défense française a resserré le dents plaçant Cabarrot en défense contre Doncic et l’attaquant français était le stylet offensif dont l’équipe de Vincent Colet avait besoin réalisant deux triplés consécutifs qui mettent les Français dans le match, dans un premier très même quatrième (27-29).

Cabarrot, la surprise

Avec ce rythme épuisant les deux équipes ont tenté de donner une pause à leurs partants et le match a perdu la lucidité des 10 premiers minutes. Avec Heurtel sur la bonne voie, la France est restée dans le duel con Cabarrot marquant pour les bleus, mais le match dans un mouchoir (31-31).

Doncic est revenu en cinq minutes et a trouvé un nouveau partenaire de danse, Prepelic. Le Slovène de Valence a marqué, mais la France a également trouvé buLes actions de l’Enas de Gobert et un triplé de Yabuselle ont maintenu l’équipe de France dans le match, avec un Doncic qui distribue le jeu (8 passes décisives) plus que l’annotation (12).

La demi-finale était encore totalement ouverte à la mi-temps (42-44) avec la France prête à se battre jusqu’au bout contre les favoris slovènes.

Initiative pour la France

A la reprise, La France serrée en défense et avec un Doncic embourbé dans les plaintes aux arbitres -technique incluse-, J’ai vu comment l’équipe de France dirigée par un De Colo, a atteint son revenu le plus élevé (67-58).

Les Slovènes étaient totalement bloqués en attaque dans l’un des moments les plus difficiles de ces Jeux et avec Doncic désireux de résoudre seul, sans chance. Un triplé inattendu de Hrovat et un autre de Blazic ont permis à la Slovénie d’arrêter de saigner à la fin du troisième quart-temps (71-65).

Main dans la main avec Blazic, la Slovénie a réagi avec un 0-8 partiel (73-72) pour entrer dans le match et avec de nombreuses minutes d’avance (7h00).

Tobey, protagoniste

Apparu à nouveau Mike Tobey pour la Slovénie, qui a réussi à égaliser le match (78-78), lors d’une mini demi-finale à quatre minutes. Tension totale et avec le jeu ouvert. Une technique à Blazic a permis à la France de creuser l’écart (82-78).

Doncic, bien défendu, a fait la part belle à ses coéquipiers qui ont raté leurs tirs et Cabarrot a réalisé un triplé presque décisif à 56′ de la fin (90-85). Mais une faute en attaque de Fournier et un triplé de Prepelic met la Slovénie dans le match (90-89) 33′ de la fin.

Dans la dernière action, décisive pour le sort de la demi-finale, Prepelic l’a jouée en pénétrant jusqu’au panier et s’est retrouvé en route pour Batum qui a placé une casquette qui vaut la finale pour la France (90-89) et laisse Luka Doncic sans finale olympique.

Swisscom, basée en Suisse, rejoint Chainlink en tant qu’opérateur de nœuds

Le champion de Jeopardy Matt Amodio a répondu aux plaintes des fans concernant sa stratégie « Qu’est-ce que c’est »