Luke Rockhold : « L’UFC crée des ceintures intérimaires sans valeur et des gars comme Francis Ngannou les laissent au ‘réfrigérateur’ »

L’ancien champion des poids moyens de l’UFC, Luke Rockhold, 37 ans, revient dans l’Octogone après avoir subi plusieurs interventions chirurgicales et même évité l’idée de la retraite. Le natif de Californie, aux États-Unis, doit combattre le 6 novembre contre Sean Strickand lors de l’UFC 268.

Fidèle à son style, le combattant américain a parlé de tout sans mâcher ses mots et a critiqué l’UFC et sa présidente Dana White

Avertissement

« L’UFC crée des ceintures intérimaires qui ne valent rien. C’est le genre de choses que nous devons gérer. Je ne veux pas m’occuper de ça tout le temps. Je dirai toujours ce que je pense et ce que je ressens. Qu’on le veuille ou non, va te faire foutre », commença le combattant.

Et suivi : « Des gars comme Francis Ngannou sont dans le ‘réfrigérateur’ pour demander des salaires selon ce qu’ils valent. »

C’est le récit commun que Dana White et l’UFC ont créé : critiquer les combattants et critiquer les champions. Il a été conçu pour donner envie aux fans de détester les lutteurs, et c’est un clown. Il faut y aller, se respecter et être payé. Le monde du combat est comme ça. Nous sommes les combattants, nous sommes le divertissement et nous méritons d’être payés pour ce que nous valons », a complété l’ancien champion des poids moyens de l’UFC dans une note avec MMA Junkie Radio.

Sur ce qu’il ressent peu de temps après son retour, Rockhold a expliqué : J’avais vraiment besoin de cette pause. J’en ai profité pour diversifier mes activités et avoir un peu de liberté, me vider la tête ».

« Je me bats depuis longtemps, et c’était bien de pouvoir faire ce que je voulais, quand je voulais et comme je le voulais », Tenu.

Rockhold n’exclut aucune possibilité, qu’il s’agisse de se retirer de l’UFC ou de chercher de nouvelles directions lors d’événements comme Bellator ou PFL. «Je pense qu’aujourd’hui il y a plus de routes, avec des événements divers, beaucoup d’argent qui circule et le soutien que tout le monde donne. Je ne fermerai jamais mes portes à un travail. L’argent est bon, d’où qu’il vienne », a-t-il conclu.

Twitter : https://twitter.com/mmaunola
Facebook : https://www.facebook.com/mma.uno
Instagram : https://www.instagram.com/mma.uno/

Publicité

Share