L’Union WNBA condamne la loi sur l’avortement au Texas dans une annonce NYT pleine page

Photo par Ethan Miller/.

Le syndicat des joueurs de la WNBA a fustigé la nouvelle interdiction de l’avortement au Texas dans une annonce pleine page dans l’édition imprimée de dimanche du New York Times, écrivant que « les droits reproductifs sont des droits humains » et « la planification familiale est la liberté ».

Selon un tweet de Layshia Clarendon, le premier joueur de la WNBA ouvertement non binaire, le syndicat des joueurs a écrit que « l’avortement, le contrôle des naissances et les soins de fertilité sont vitaux, non seulement pour les athlètes qui peuvent tomber enceintes, mais pour toutes les familles et identités de genre ».

« C’est pourquoi nous, en tant que membres de la WNBPA, sommes fiers de soutenir tous ceux qui se battent contre les interdictions cruelles de l’avortement au Texas et dans tout le pays », a-t-il poursuivi.

L’annonce fait suite à une cour d’appel fédérale rétablissant l’interdiction du Texas, qui interdit tous les avortements – même en cas de viol ou d’inceste – après la détection d’un rythme cardiaque fœtal, généralement vers la sixième semaine de grossesse.

La ligue s’est associée à trois groupes de droits reproductifs, dont Planned Parenthood, ainsi qu’Athletes for Impact et Seeding Sovereignty pour retirer la publicité.

directeur général de l’association des joueurs Terri Jackson a déclaré à The 19th que même si « vous avez vu les joueurs se lever de multiples façons », demander aux joueurs de s’inscrire sur l’annonce est quelque chose qu’ils n’avaient pas fait auparavant.

Clarendon a noté que « cela affecte directement beaucoup de gens dans notre ligue en tant que ligue féminine et une ligue de personnes ayant des utérus ».

« Nous nous sommes positionnés comme une ligue de justice sociale pleine de femmes noires qui ouvrent la voie », a déclaré Clarendon au 19th.

Une astuce que nous devrions connaître ? conseils@mediaite.com

Share