Manny Pacquiao annonce par surprise qu’il affrontera Errol Spence Jr le 21 août

Le boxeur philippin vétéran Manny Pacquiao reviendra sur le ring à 42 ans, après deux ans sans combat, pour tenter d’arracher les ceintures poids welters de la Conseil mondial de boxe (CMB) et Fédération internationale de boxe (FIB) à l’Américain Errol spence le 24 août à Las Vegas.

C’était le sien Pacquiao qui en a fait l’annonce sur son compte Twitter ce vendredi, en postant une affiche de l’événement qui sera diffusée en ‘pay per view’.

« J’aime défier les meilleurs », a-t-il déclaré à ., ajoutant que ce combat « pourrait être le dernier », peut-être au stade Allegiant, domicile de l’équipe de football des Las Vegas Raiders (NFL).

La dernière fois que Pacquiao boxé était le 20 juillet 2019 à Las Vegas, quand il a battu Keith Thurman pour gagner la ceinture WBA des poids welters. Mais en ne l’ayant pas défendu plus tard, la WBA l’a privé fin janvier du titre, qui appartient désormais au Cubain Yordenis Ugas.

‘Pac-Man’, qui avait initialement annoncé qu’il voulait combattre la superstar irlandaise des arts martiaux mixtes (MMA) Conor McGregor, a tenté d’affronter l’étoile montante de la catégorie poids léger, l’Américain Ryan Garcia. Il était également en pourparlers pour affronter Terence Crawford, champion poids welters de la Organisation mondiale de boxe (OMB).

C’est finalement face à l’autre homme fort de la catégorie qu’il tentera de revenir au sommet. SpenceLe joueur de 31 ans est un adversaire sérieux, ayant remporté les 27 combats (dont 21 avant la limite) qu’il a combattus. Il a ajouté le titre WBC à son palmarès en détrônant Portier Shawn en septembre 2019, juste avant de frôler la mort dans un accident de voiture. Et en décembre 2020 il l’a gardé devant Danny Garcia.

Champion du monde dans huit catégories différentes, du poids mouche au super poids welter, Pacquiao (62 victoires, 7 défaites, 2 nuls) a réussi à mener, depuis quelques années, une carrière politique aux Philippines, où il est élu sénateur, mais souhaite continuer à boxer au plus haut niveau.

« Je suis plus rapide et plus fort » que Spenceil a dit à l’Athletic.

ça peut t’intéresser

Share