Manny Pacquiao candidat à la présidence des Philippines

Manny Pacquiao a affronté de nombreux adversaires sur le ring, mais maintenant il se lance dans un sport beaucoup plus brutal… la politique présidentielle.

Manny dit qu’il va se présenter à la présidence des Philippines aux élections de l’année prochaine. Il a accepté la nomination de son parti – le parti PDP-Laban – lors de la convention de dimanche. Fidèle à ses habitudes, Manny a déclaré à la foule: « Je suis un combattant, et je serai toujours un combattant à l’intérieur et à l’extérieur du ring », ajoutant: « J’espère de tout cœur, courageusement et humblement votre soutien. »

L’homme de 42 ans jette son chapeau sur le ring juste au bon moment … les citoyens du pays en ont marre du gouvernement et beaucoup demandent un changement, et Manny est peut-être juste le changement qu’ils recherchent.

Pacquiao a accusé l’administration actuelle de corruption flagrante. Ce n’est pas la première fois qu’il se lance en politique, en 2016, il a été élu sénateur, recueillant plus de 16 millions de voix.

Manny Pacquiao

Quant à sa plate-forme, il dit qu’il luttera contre la pauvreté et la corruption. Il dit qu’il est qualifié parce qu’il a vécu très tôt dans la pauvreté et qu’il le comprend.

Manny a lancé un terrible avertissement aux politiciens corrompus actuels… ils « finiront bientôt en prison ensemble ».

Si quelqu’un aux États-Unis pense que c’est bizarre pour un boxeur de devenir président d’un pays… eh bien, pot, rencontre kettle.

Share